Articles

La place de jeu de Corcelles doit être rénovée.

Chavornay: une séance vraiment expéditive

Un tout petit peu moins d’une heure aura suffi à la présidente Véronique Brönnimann pour venir à bout de l’ordre du jour de la séance du Conseil de jeudi soir 8 novembre. Après des élections nécessaires suite à la démission d’une scrutatrice qui quitte la commune, et d’autres points de détails, l’assemblée s’est penchée ensuite sur les compléments nécessaires, apportés au budget 2018. Il en résulte une augmentation des charges de Fr. 133 300.–. Ce qu’a facilement admis la commission des finances en signalant que ces crédits complémentaires sollicités sont tous en rapport avec des nécessités incontournables apparues en cours d’année. Le léger excédent de charges à rajouter est sans conséquence sur l’état des finances communales. Au vote, les conseillers et conseillères ont accepté ce préavis par un vote positif unanime.

Sans discussion

Les deux autres préavis qui suivaient ont également connu le même sort, acceptés avec diligence et sans discussion. Il s’agit d’une part d’un crédit de
Fr. 154 000.– pour la réalisation d’une route d’accès à la rue du Levant. Une réalisation qui s’avère nécessaire pour son côté pratique, mais dont il avait fallu, au préalable, lever différentes oppositions déposées durant la mise à l’enquête.
Enfin, fusion oblige, il fallait aussi se soucier de l’état actuel de la place de jeu sise en face du collège de Corcelles. Vétuste, usée, hors des normes en vigueur, cette installation doit être rénovée de même que le réaménagement du site doit être impérativement exécutés. Pour ce faire, un crédit d’un montant de Fr. 32 530.– a été facilement accordé.

La place à rénover qui devra accueillir le RER

Orbe: les priorités 2016-2021

La Municipalité d’Orbe a présenté son programme de législature pour les cinq années à venir. Ce document a été confectionné après que l’Exécutif, les responsables de l’administration communale, mais aussi les partis aient fait valoir leurs points de vue avec une vision à dix ans. Il s’agissait de définir les grands axes pour cette période telle que nous tentons de les résumer ci-dessous.

Préférences, RER et déchets

Sur le plan des finances, il s’agira de veiller à l’équilibre budgétaire dans la situation délicate que traverse la commune. Les investissements dépendront des ressources disponibles comme il sera nécessaire de stabiliser la dette à long terme. Au domaine des infrastructures, l’accent sera mis sur l’arrivée du RER, sur le développement routier en favorisant la mobilité multimodale et dans l’accueil de nouvelles entreprises quand bien même les terrains manquent. A ce propos, la préférence sera donnée aux firmes de l’agro-alimentaire. Les partis ont insisté pour une meilleure gestion des déchets. A ce propos, on évoque aussi la construction d’une nouvelle déchetterie.

La participation citoyenne va être lancée avec une démarche auprès des habitants qui seront invités à s’exprimer et à donner leur opinion sur leur commune. La Municipalité entend aussi renforcer les liens avec les communes environnantes pour une harmonisation régionale. En matière d’urbanisme, il faudra développer la localité, rendre le commerce attractif de même que l’on souhaite offrir des espaces publics de qualité.

EMS et chauffage à distance

En ce qui concerne le tourisme, il s’agira de favoriser la mise en valeur du site des mosaïques dans la régionalisation qui devrait voir bientôt le jour au détriment des associations locales, pour une meilleure visibilité. On souhaite faire mieux connaître le travail de la sécurité publique et de la police PNV dont l’avenir devra être repensé. On n’oubliera pas l’entretien du patrimoine communal et d’introduire le chauffage à distance pour le futur EMS et les écoles du haut de la ville. En matière de construction, la commune tentera d’éviter l’inflation du coût des loyers.

Il serait bon aussi qu’Orbe soit plus présente sur la carte du sport et de la culture avec des événements régionaux, voire cantonaux. A l’interne, une meilleure coordination des services communaux deviendra indispensable afin que chacun soit concerné par tous les projets envisagés, en tenant compte des soucis énergétiques actuels. La commune entend améliorer sa communication puisqu’une commission spécifique a été créée et le rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville pourra accueillir des expositions qui permettront d’améliorer la cohésion sociale.

Ce programme, qui est disponible dès aujourd’hui sur le site internet de la commune, marque un changement de cap par rapport au passé. Une plus grande ouverture est visée ce dont on doit se réjouir pour autant que le trop-plein d’intervenants ne vienne pas freiner les projets!

La place de jeux.

Baulmes: la construction du hangar à bois en passe d’être réalisée

Un seul point était à voter lors de la dernière séance de Conseil communal de Baulmes. Les membres du législatif ont dû prendre position à propos de l’adjonction d’une centrale solaire photovoltaïque sur le nouvel hangar à bois communal. Le reste de la séance a permis à la Municipalité de communiquer aux conseillers quelques nouvelles actuelles d’une certaine importance.

Hangar à bois

La construction de ce nouvel hangar à bois communal a été admise par les membres du législatif en 2012 déjà. Rappelons que le montant voté pour cette réalisation était devisé à Fr. 230’000.–. En raison d’un recours concernant la nouvelle cave à fromage de la société de laiterie dans le quartier, les travaux ont été mis en veilleuse. Pour que la nouvelle cave à fromage voie le jour, il faudra effectuer un changement de zone. Les choses vont pourtant de l’avant et dans un proche avenir, le hangar à bois pourra être construit. Il mesurera 26 mètres par 13 dont un avant-toit de 3 m.

Centrale solaire photovoltaïque

Des panneaux solaires seront installés sur le toit du hangar. La commune bénéficiera de la RPC (rétribution à prix coûtant). Le coût net de l’installation est devisé à Fr. 69’700.–, somme à laquelle il convient d’ajouter environ Fr. 10’000.– de frais; les recettes cumulées sur 20 ans sont de l’ordre de Fr. 157’000.– d’où un excédent appréciable. L’amortissement de l’installation est prévu sur 20 ans. 150 modules seront placés sur la totalité de la toiture (244 m2) et la production annuelle avoisinera 36’800 kwh.

Lettre de jeunes parents

3 mamans du village ont interpellé les membres du législatif et de l’exécutif sur l’état de la place de jeux qui se trouve près de la salle de gymnastique. La lettre demande notamment qu’une étude soit faite pour réaménager cette place en remplaçant ou en améliorant les infrastructures existantes. L’exécutif répondra à cette lettre.
Les travaux du séparatif (des eaux) à la rue de la Gare sont terminés. Il reste encore le revêtement de la route à prévoir.

Pour la fête de la forêt de ce week-end, des navettes sont prévues pour transporter les visiteurs depuis les parkings prévus aux Naz en montant depuis Baulmes et au chalet de la Limasse en venant de Sainte-Croix.

Les prochaines séances du Conseil communal auront lieu les 10 novembre et 11 décembre.

Danilo Wyss.

Danilo Wyss: deuxième place en Corse

Danilo Wyss.

Danilo Wyss.

En ce début de saison, le professionnel de la BMC prépare tranquillement sa participation au Tour d’Italie. Pour ce faire, il a disputé les courses par étapes du Qatar, d’Oman et de Paris-Nice.

Le week-end dernier, l’Urbigène était aux côtés de son leader et dernier vainqueur du Tour de France Cadel Evans qui a remporté le critérium international. Lors de cette épreuve disputée en Corse, Danilo a pris une excellente deuxième place lors du sprint de la première étape qui se terminait à Porto Vecchio.

Prochain objectif au calendrier, Paris-Roubaix, course dans laquelle plusieurs coureurs de la BMC joueront la gagne comme Hushod, Ballan ou Hincapie.

Malheureusement, Danilo Wyss ne disputera pas le tour de Romandie. Il se rendra au tour de Trentin afin de préparer le Giro (du 5 au 27 mai).

Photo Pierre Mercier

Crèche aux Clées

Quelle place de jeux aux Clées ?

Crèche aux Clées

Crèche aux Clées

Un peu plus d’une vingtaine de membres du Conseil général des Clées  se sont réunis pour leur dernière séance de l’année mardi 14 décembre sous la présidence de Christian Lambercy.

Parmi les points importants à l’ordre du jour, on comptait le traditionnel examen du budget. Sur un compte de fonctionnement d’environ Fr. 700 000.–, la Municipalité a budgété un excédent de charges d’environ Fr. 35 000.–. En précisant notamment que ce chiffre devait être pris avec précaution, compte tenu des répercussions du nouveau modèle de péréquation qui entre en vigueur en 2011.

La commission chargée de l’étude du budget a préconisé son adoption, et c’est finalement sans discussion que le législatif des Clées a entériné la proposition de la Municipalité.

Deux opinions divergentes

Comme dans nombre d’autres communes, la question de l’adhésion à l’ARAS Jura Nord vaudois a fait l’objet d’un préavis, d’un rapport et finalement d’un vote sans discussion. On a en revanche pu entendre quelques voix lors de l’examen du préavis municipal concernant la création d’une place de jeux au centre du village. Une idée de la Municipalité qui sur le principe a recueilli l’approbation du conseil, mais dans des versions différentes puisque deux sous-commissions ont chacune rendu et présenté un rapport, de minorité et de majorité.

Pour les minoritaires, la place devrait comprendre deux zones, dont l’une engazonnée et agrémentée de jeux pour enfants, le tout construit par des entreprises locales ou régionales pour un total de Fr 18 à 21’000.– selon les équipements choisis. Pour les majoritaires, la deuxième zone «jardin» ne devrait pas voir le jour, et les travaux d’équipement devraient être confiés pour l’essentiel à la commune ou à Equifor, pour un total de Fr. 16 000.– environ.

Avant le vote, la Municipalité a fait savoir qu’elle entendait reprendre la main et proposer une solution qui tiendra compte des remarques des commissaires. Si bien que finalement l’objet retourne à l’exécutif, par un vote formel unanime, étant précisé que  les sous-commissions seront consultées pour la mise au point du projet final.

On cherche candidats à la Municipalité

Au chapitre des communications de la Municipalité, on relèvera que la Russille devrait pouvoir être branchée dans la première  moitié de 2011 au réseau internet haut débit ainsi qu’à un téléréseau performant grâce à une offre intéressante de VO Energies. Swisscom demandait Fr. 150 000.– à la commune (sans la part des propriétaires) pour équiper le hameau…

A noter enfin que les municipaux Joël Petermann et Didier Stöckli ne se représenteront pas lors des élections de mars prochain. Il s’agit donc maintenant de trouver des candidats, la clôture des listes échéant le 24 janvier. A cet égard, la syndique Marinette Benoît a fait part de sa déception suite au peu d’écho rencontré par l’assemblée de commune convoquée récemment dans ce cadre.

Photo Olivier Gfeller