Articles

La piscine d'Orbe

Orbe: une piscine aux teintes pimpantes

Le printemps a déjà fleuri notre environnement, le thermomètre est monté de quelques degrés, révélateurs de l’ouverture de la piscine communale.

Comme évoqué l’an dernier, lors de la période estivale caniculaire, le bassin urbigène avait subi la visite inopinée d’algues indésirables, mais inoffensives. La vétusté avérée du bassin et un léger affaissement occasionnant une mauvaise circulation de l’eau, était en partie la cause de ce désagrément. Suite au vécu de cette problématique, le comité de la piscine a œuvré fermement pour améliorer sensiblement la situation. Le fond du bassin et les parois ont été poncés et une nouvelle couche de peinture appliquée, ce qui va enchanter les yeux avec un ton bleu caraïbe. De plus, le traitement de l’eau sera amélioré sur la forme et le tempo.

Prévisions et ouverture de la saison 2016

La connaissance de vétusté du bassin et de son mécanisme amène à réflexion. Une lourde réfection s’avérera nécessaire, à ce titre, un projet d’étude de remise en état sous l’égide d’un comité de pilotage composé du comité de la piscine et des autorités communales est envisagé.

L’ouverture officielle de la saison 2016 est programmée pour le samedi 14 mai. A titre promotionnel, comme l’année dernière, l’offre préférentielle sur le prix de l’abonnement de saison 2016 sera offerte pour 80 francs en lieu et place de 100 francs. A cet effet pour bénéficier de l’action, la caisse sera ouverte le vendredi 13 mai dès 12 h. au dimanche 15 mai jusqu’à 19 h. Les autres prix d’entrées restent identiques.

En temps opportun, un programme d’animations sera publié par l’office du tourisme, et, le restaurant et sa terrasse seront à disposition de la clientèle idoine. Le comité de la piscine va être à coup sûr attentif au bon déroulement de la saison et à la satisfaction des usagers, reste à espérer un coup de pouce de Jean Rosset et tout sera parfait.

Willy Facchinetti (à droite) et les Vallorbiers ont raté leur démarrage, en perdant 4-1 contre Donneloye.

Ambitions pour la saison 2010-11 : remise en question

Willy Facchinetti (à droite) et les Vallorbiers ont raté leur démarrage, en perdant 4-1 contre Donneloye.

Willy Facchinetti (à droite) et les Vallorbiers ont raté leur démarrage, en perdant 4-1 contre Donneloye.

En 2e ligue, Bavois II fera ses premiers pas dans sa nouvelle catégorie de jeu. Une équipe qui n’a pas beaucoup changé par rapport à la saison passée. Luc Lenoir a cédé les commandes à Filippo Vietri. Gavillet et Rhys sont les seuls départs relatifs puisqu’ils évolueront avec les vétérans. Magurano, Pereira et Gomez II (Orbe), Del Moro (Malley) et Cottens (1ère équipe) sont venus renforcer le contingent.

Un championnat qui a mal commencé avec une défaite sévère, 4-0 à Grandson, néo-promu lui aussi. «Ce revers va mettre l’église au milieu du village dans ma formation qui a peut-être cru trop vite que tout serait facile. Mes gars n’avaient pas d’envie, contrairement à l’adversaire. Nous visons malgré tout une place au milieu du classement car nous aurons de temps en temps l’apport de joueurs de la première équipe», nous dit l’entraîneur Vietri.

Toujours mieux

A Champvent, on est toujours modérément ambitieux puisque l’entraîneur Jean-Daniel Tharin espère faire mieux que la saison passée (6e). Pour ce faire, les Chavannais ont enregistré six arrivées dont Favre de Bercher, Burnet des juniors A inter d’Echallens, Schmidli de Baulmes, Kadrolli de Bosna, Crottaz d’Azzurri Riviera et Pipic des juniors B de Champagne, pour un départ, Hoffmann à Chavornay.

Si la coupe vaudoise a été une expérience magnifique pour le club, le tirage au sort du 1er tour de la Coupe de Suisse est interprété différemment en fonction du futur résultat. «Si nous battons Collex Bossy au bout du lac, nous aurons le bonheur d’accéder aux 16e de finale avec la garantie de jouer contre un membre de la Super et de la Challenge League. Par contre, en cas de défaite, ce sera la soupe à la grimace car les Genevois ne représentent pas l’affiche que l’on souhaitait et qui nous aurait permis d’organiser une véritable fête», nous dit le président Claude Meylan. Pour son entrée en championnat, Champvent a réussi un carton à Lausanne où il a battu Concordia 4-0 grâce à des buts des frères Bencivenga, de Lauper et de Munoz.

3e ligue : deux néo-promus

En 3ème ligue, deux néo-promus seront en lice. Montcherand n’a pas procédé à une revue d’effectif. Tout le monde est resté et seul Alex Domingues (Orbe II) est arrivé. «Nous allons un peu dans l’inconnu, nous précise l’entraîneur Olivier Pittet. Il faudra élever notre niveau de jeu et je compte sur les jeunes pour qu’ils s’adaptent rapidement. A ce stade, nous visons le maintien en 3e ligue». Croy lui aussi est demeuré modeste avec deux arrivées, celles de Llabjini (La Sarraz II) et Gatinet (La Vallée).

Chose insolite, l’entraîneur Jeanmonod était en vacances durant les deux semaines qui ont précédé la reprise du championnat. C’est Daniel Pittet, l’ancien mentor du club, qui a assuré l’intérim et préparé le choc contre Montcherand, l’équipe de son frère Olivier. A Croy, on espère bien que ce passage en 3e ligue ne sera pas éphémère.

Chavornay se renforce

Vallorbe-Ballaigues a misé sur la qualité du vivier local. Willy Facchinetti a pris les rênes et compte sur la bonne ambiance et l’esprit d’équipe. «Nous avons fusionné les contingents de nos anciennes première et deuxième garnitures pour ne garder que des garçons de l’endroit. Nos cinq Français sont partis. C’est un pari et j’espère que nous parviendrons à nous maintenir dans la catégorie». Valbal qui continuera toutefois d’avoir trois équipes en championnat car le club a renoncé à mettre sur pied une formation de juniors A.

Du côté de Chavornay, c’est le grand chambardement. Après avoir vécu deux saisons calamiteuses avec des sauvetages à la dernière minute, le nouveau mentor, Franck Duplan, a récolté large. Une dizaine de joueurs sont arrivés pour quatre départs (Cavuscens, Jenni, Lao et Rosat). Gomez I, Ristic et Salzillo sont venus d’Orbe, Hoffmann de Champvent, Besnik et Hasanovic de Bosna Yverdon ainsi que les jeunes Miftari et Slavkovic des juniors A inter du MJOR.

«Nous espérons pouvoir jouer un rôle dans le futur championnat. Une place entre le 3ème et le 6ème rangs nous conviendrait bien. En tous les cas, je compte passer une saison tranquille et beaucoup moins tumultueuse que les précédentes», nous dit Duplan. C’est Orbe II qui a subi le plus de modifications durant la pause estivale. En plus des joueurs annoncés à Bavois, Chavornay et Montcherand, il faut encore ajouter les passages de Chevalier, Gonçalvez et Tiago à la première équipe, l’abandon de la compétition d’Andy Beney et d’Ermini ainsi que le probable départ de Vietri.

C’est donc près de 12 joueurs qui ont quitté le navire pour cinq nouvelles recrues soit De Palma (Bercher), Jordi Fernandez (jun. A), Trehan et Diaz (jun. B) et Ferreira qui reprend la compétition tout comme Ahmeti. Jérôme Boulaz et son associé Guy Duplan pourront compter également sur les services de Weidmann (ex-1ère équipe).

Malgré cette hémorragie, on compte bien pouvoir appartenir à la tranche supérieure du classement et vivre une saison plus calme que la dernière.

Photo Pierre Mercier