Articles

Alpage du Gascon, vallon de La Jougnenaz.

Région: balades à découvrir en famille

En ces périodes de chaleur, on a tendance à chercher la fraicheur, à la piscine par exemple. C’est aussi la saison des randonnées. Que les parents qui aiment emmener leurs enfants à la découverte de la nature, et qui sont parfois à court d’idées, se réjouissent puisqu’un nouveau guide de ces sorties est paru à l’intention des familles. Il est composé de trente excursions de courte durée qui mettent en valeur les jolis coins de notre région, ceux que bien souvent on oublie au profit de destinations plus lointaines.

Toutes les balades comprennent une description et un tracé de l’itinéraire, des photos, les renseignements pratiques et une page de jeux pour les enfants. Le dessinateur Roger Moret a créé une famille avec deux enfants, Léa et Théo, dont on suit les découvertes au fil des pages et des promenades. Les lieux proposés vont de la région de Sainte-Croix au département du Haut-Doubs, en passant par les environs de Vallorbe, les rives du lac de Neuchâtel et les alentours d’Yverdon-les-Bains. De petit format, le guide se glisse facilement dans la poche du sac à dos et résiste aux taches d’eau.

«Les balades de Léa et Théo» 30 balades en famille dans le Jura vaudois et les environs. Éditions Mon Village, textes, photos et jeux de Marilyn Guinet et Martine Stoeckli, dessins de Roger Moret, 168 p., format 11/17 cm., Fr. 25.–

En vente en librairie et au bureau de l’Omnibus.

Testé pour vous

La balade N°6 nous emmène dans le vallon de la Jougnenaz, des deux côtés de la frontière franco-suisse. On chemine le long de ruisseaux qui rafraichissent rien qu’à les entendre couler et à travers de vastes pâturages et forêts. Dépaysant et sauvage. On aurait aimé un descriptif de l’itinéraire plus détaillé et un extrait de carte topographique plutôt qu’une photo Google Earth. Opinion subjective qui ne remet pas en cause la qualité du guide. On se réjouit de tester les autres balades!

leo

Sur l’Esplanade du Château, le groupe écoute les explication sur l’implantation des EPO et de Nestlé.

Orbe: à la découverte d’Orbe

La semaine passée, une quinzaine de personnes s’étaient inscrites au tour de la ville d’Orbe, organisé par l’Office du tourisme.

Ce jour-là, la guide était Marianne Conod. Ils sont plusieurs guides et chacun concocte un commentaire à sa façon. L’histoire de base des vieux murs du centre-ville reste la même, mais Marianne Conod avait choisi de la rendre très vivante et y ajoutant moult anecdotes.

La balade se concentre autour de la vieille ville. Il y a déjà tellement de lieux et d’histoires que l’heure et quart prévue a été largement dépassée et il y aurait eu encore beaucoup de possibilités de rallonger la visite. En plus des lieux historiques à proprement parlé, la guide nous a fait découvrir de charmants endroits ou recoins insoupçonnés, d’anciennes cours ou des coups d’œil étonnants par-dessus les murs. Pierre Viret et Charles le Téméraire sont les personnalités historiques qui ont hanté ces murs et sont souvent citées.

L’OT avait bien fait les choses puisqu’il y avait des gens non seulement de la région, mais également de plus loin, Renens et Lausanne. Et également un groupe de jeunes de la Fondation Cherpillod. Cette fondation s’occupe de jeunes en difficulté et le mercredi ils ont des cours «vivre ensemble». Une jeune fille d’Yverdon et une autre de la Vallée étaient ravies de découvrir Orbe, qu’elles ne connaissaient absolument pas.

Plusieurs autres balades sont proposées tout au long de l’été par l’OT (www.orbe-tourisme.ch)

  • ).