Filtration de la Source : Grand projet de filtration pour La Gerlette

Depuis quelques années, des problèmes de turbidité sont parfois rencontrés sur les eaux de la source de la Gerlette. Cette source, qui est située près du site des Grottes, représente une part importante de l’eau potable consommée à Vallorbe. En effet, sur un total de 10 millions de m3 annuels de «production», la source fournit 850 000 m3 d’eau par an aux usagers de la Cité du Fer : privés, entreprises, commune, fontaines et autres. En juin dernier, l’excès d’eau trouble (turbidité) a nécessité des mesures de précaution d’urgence, la cuisson préalable de l’eau avant consommation étant ordonnée par l’Exécutif pour une durée de 12 jours, ceci afin de ne pas laisser subsister le moindre risque sanitaire. A relever que l’eau n’a alors présenté aucun danger, de multiples analyses ont alors eu lieu. C’est face à ce problème récurrent que la Municipalité a pris la décision de proposer la mise en œuvre d’une station de filtration de dernière génération destinée à cette source. Ce projet, qui va devoir s’étendre sur 4 ans, sera réalisé en deux étapes, pour autant que le Conseil communal valide le premier crédit de Fr. 640’000.– demandé et la poursuite du projet. Ce premier crédit concerne la station provisoire qui devra être réalisée. Le projet définitif représente quant à lui un investissement de l’ordre de 1,9 à 2,5 mios de francs. La moitié du coût de la première étape provisoire – environ Fr. 320’000.– sera réutilisable dans la station définitive complète.

Deux étapes

Le projet doit se dérouler de l’automne 2018 à juin 2022. Il comprend l’édification d’une première station de filtration provisoire pour le mois de juin 2019 – un impératif pour l’Exécutif qui souhaitait apporter au plus vite une réponse concrète au problème de turbidité. Dès à présent et par la suite, le calendrier prévoit des mesures et investigations techniques supplémentaires, notamment sur la qualité et la composition de l’eau à diverses températures, tout au long d’un cycle annuel. Ceci explique la durée du projet, qui – une fois définitivement conçu – devra aussi passer pour aval dans les services cantonaux spécialisés en matière de contrôle sanitaire des denrées alimentaires.

Deux types de filtration

On ne connaît pas encore le système de filtration qui sera adopté pour la station définitive. La première étape doit aussi permettre de préparer le choix par une phase de tests. Le système classique repose sur des filtres à sable et à charbon actif qui opèrent sans pompage, mais par simple gravité. Un autre système consiste en une filtration à membrane qui nécessite l’utilisation de produits actifs ainsi qu’une infrastructure.

Les étapes et la localisation

D’ici à juin 2019 : analyses complémentaires et cons-
truction de la station provisoire. De fin 2019 à janvier 2020 : choix du système définitif. De février à juin 2020 : étude du projet définitif. En automne 2020 : appel d’offres et demandes d’autorisations cantonales. De janvier 2021 à juin 2022 : phase de construction. Et, en juillet 2022 : mise en service.

La station définitive sera érigée à l’endroit où se trouve l’actuelle station de pompage près du Café-Restaurant de la Source (voir photo).

Continuer ma lecture

Lieux et acteurs de culture

Bibliorbe
Théâtre de la Tournelle
Semi-marathon des Côtes de l’Orbe
Urba Kids
L’ADNV
L’Office du Tourisme Yverdon et région
Toute la culture régionale