Empreinte énergétique : Orbe se la joue responsable

Lecture ~2 minutes
Empreinte énergétique : Orbe se la joue responsable

Empreinte énergétique : Orbe se la joue responsable

En révisant sa directive d’attribution des subventions communales dès janvier, la Municipalité urbigène souhaite s’impliquer davantage dans le soutien à l’économie d’énergie, à la mobilité douce ainsi qu’à la préservation de la biodiversité.

Aide à l’achat d’un nouveau vélo classique ou électrique, remplacement d’appareils ménagers énergivores, participation à un abonnement Mobilis pour juniors et seniors, ou encore remplacement des haies envahissantes font partie des mesures phares de la nouvelle directive sur les subventions communales pour les citoyens. «Un catalogue qui s’étoffe à partir du 1er janvier, sans aucune incidence sur les finances communales», assure Myriam Schertenleib. Le budget de Fr. 150 000.– alloué par année n’augmentera pas, selon la municipale du développement durable, mais sera réparti différemment.

Réinvestir intelligemment

Fini l’arrosoir financier pour le photovoltaïque qui puisait une grande partie des ressources du fonds dédié. Les aides seront désormais plus ciblées et mieux redistribuées. «Le coût de ces installations solaires baisse maintenant depuis plusieurs années alors que les subventions que nous accordions restaient généreuses, souligne Myriam Schertenleib. Nous avons donc décidé de nous réadapter aux prix du marché en divisant cette enveloppe par deux, tout en la réinvestissant dans d’autres domaines comme la préservation de la biodiversité ou le soutien à la mobilité douce.» Fr. 70 000.– devraient ainsi être dégagés pour ces nouvelles mesures auxquelles s’ajoutent la location de kit de vaisselle réutilisable à prix réduit, ainsi qu’un soutien financier lors de l’achat d’un lombricomposteur, ou encore lors d’une souscription à un abonnement Mobility. «Notre objectif est avant tout d’aider les Urbigènes, propriétaires comme locataires, à réduire leur empreinte énergétique», relève Myriam Schertenleib qui espère que ces offres trouveront preneur. L’édile dressera un bilan en fin d’année avec une approche évolutive qui s’adaptera en fonction de la demande.

«Ces nouvelles subventions n’auront aucune incidence sur les finances communales», Myriam Schertenleib, municipale.

Plus d’info sur: www.orbe.ch

Continuer ma lecture

Lieux et acteurs de culture

Bibliorbe
Théâtre de la Tournelle
Semi-marathon des Côtes de l’Orbe
Urba Kids
L’ADNV
L’Office du Tourisme Yverdon et région
Toute la culture régionale