Au Fil du Nozon, La Rochette, 1325 Vaulion, www.aufildunozon.com

Vaulion: un nouveau gîte vient d’éclore

Au Fil du Nozon, La Rochette, 1325 Vaulion, www.aufildunozon.com

Au Fil du Nozon, La Rochette, 1325 Vaulion, www.aufildunozon.com

Dans une région qui recense beaucoup trop peu de lits d’hébergement touristique, la naissance d’un nouveau nid est un événement. Encore plus d’ailleurs quand il se produit dans le Vallon du Nozon.

C’est à la Rochette, un lieu-dit situé quelques centaines de mètres avant de pénétrer dans la localité de Vaulion, qu’Élisabeth Reymond a réalisé un projet qui a germé pendant plusieurs années: transformer une partie de la maison familiale en chambres ou/et appartement d’hôtes sous le nom «Au Fil du Nozon».

Si la maîtresse des lieux est née à Vaulion où vivaient ses grands-parents et ses parents, elle n’y a pas toujours résidé, menant une vie professionnelle intense et parfois très éloignée de l’hôtellerie. C’est de ses propres mains et de son propre goût pour la décoration que sont né deux chambres très différentes et un étage inférieur comprenant des espaces sanitaires et une grande cuisine. Pour les travaux de menuiserie, elle a fait appel à un jeune menuisier local indépendant, Christophe Guignard, «un homme de l’art qui a de très bonnes idées pratiques et qui les réalise parfaitement», explique-t-elle.

Cocooning et pain maison

Officiellement, le nouveau nid, qui peut être loué par chambre ou dans son ensemble durant toute l’année, est ouvert depuis début juillet. Il offre une possibilité supplémentaire d’hébergement à celles et ceux qui souhaitent visiter la région, herboriser ou respirer l’air du Plâne après avoir goûté aux fromages locaux, randonner, ou tout simplement se ressourcer. Le Nozon est à quelques mètres. L’ambiance «cocooning» garantie. Les fleurs abondantes et variées.
Et comme elle sait à peu près tout faire, la maîtresse des lieux fait en sorte de pouvoir servir des petits déjeuners à ses hôtes, s’ils le désirent.

C’est donc à la confiture maison et au pain maison qu’ils pourront commencer leurs journées, disposant d’une terrasse à part entière.

 

www.aufildunozon.com

 

Photo Olivier Gfeller