Articles

La Municipalité au complet avec de gauche à droite : Christophe Schwerzmann, Luigi Fiorito, le syndic Stéphane Costantini, Roland Brouze et Christophe Maradan.

Vallorbe: la population croît régulièrement

Mercredi passé, la réception des nouveaux habitants de la Cité du fer a dû être déplacée de la pelouse de la Presqu’île au Musée du fer tout proche. En effet, le ciel avait décidé d’ouvrir grand ses vannes juste au mauvais moment. A cette occasion, la Municipalité au grand complet accompagnée du président du Conseil communal a accueilli un peu moins de 100 nouveaux résidents de Vallorbe. Avec une population à nouveau en croissance lente depuis une dizaine d’années, la Cité du fer compte actuellement 3 915 résidents.

Vie sociale riche

Au nom de l’Exécutif, le syndic Stéphane Costantini a rappelé les qualités essentielles de la localité ainsi qu’un peu de son histoire. Il a également présenté les autorités et les dicastères respectifs de ses collègues. Tout en appelant la population nouvelle à participer à la vie sociale et culturelle. La croissance de Vallorbe devrait perdurer, compte tenu du nombre de logements actuellement en construction ou en projets concrets. Ceci sans compter les qualités intrinsèques de la Cité du fer qui attirent de plus en plus de monde. Avec 400 arrivées par année civile, la population augmente en chiffres nets d’environ 100 unités dans le même temps, si l’on tient compte des départs qui interviennent.

Des représentants des quelque 50 sociétés locales avaient fait le déplacement pour se tenir à la disposition des nouveaux habitants qui ont pu ensuite partager le verre de l’amitié à l’abri.

De gauche à droite: le président du Conseil communal Samuel Maillefer, les cadres de personnel et les membres de la Municipalité.

Ballaigues: la commune s’étoffe

Vendredi soir, la commune a reçu officiellement au Centre villageois ses nouveaux habitants arrivés en 2017, lors d’une cérémonie devenue traditionnelle depuis de longues années. C’est le syndic Raphaël Darbellay et son exécutif « in corpore » qui ont accueilli plus d’une centaine de personnes, parmi lesquelles on comptait nombre d’anciens résidents et passablement de nouveaux arrivés. Dans son allocution de bienvenue, le syndic a rappelé le développement du village qui a compté de nombreuses années durant environ 850 habitants. Après le tournant du siècle, la progression annuelle a augmenté pour permettre à la population d’atteindre aujourd’hui un nouveau palier de 1 100 unités.

En 2017, le mouvement net n’a été que de quelques unités, puisque l’on a compté 119 départs pour 111 arrivées. Avec les constructions actuellement en cours, on devrait voir la population continuer d’évoluer ces prochaines années. Le syndic a aussi rappelé à l’assistance que Ballaigues comptait suffisamment d’espace pour que chacun puisse y évoluer à sa guise et y vivre ses envies ou ses passions. Avant de passer au traditionnel verre de l’amitié, le syndic a présenté à l’assistance le président du Conseil communal, les membres de l’Exécutif, ainsi que les responsables des principaux services communaux. La pasteure Aude Gelin a ensuite pris la parole pour expliquer aux nouveaux venus quelles étaient les différentes communautés religieuses constituées au village, ainsi que les personnes de contact.

Le 1er citoyen vaudois entouré des huissiers

Lignerolle: une réception historique

Mardi après-midi s’est déroulée à Lignerolle la cérémonie de réception, dans son village, du premier citoyen vaudois Jacques Nicolet, élu début juillet à la présidence du Grand Conseil. Le soleil et la bise étaient au rendez-vous et les participants très nombreux, offrant un spectacle haut en couleur. La présence en particulier des Milices vaudoises, à pied et à cheval ou encore des Brigands du Jorat, dans leur bleu de travail typique et affublés de leur couvre-chef particulier ajoutait encore une note bien vaudoise à une manifestation qui ne s’est plus déroulée dans l’ancien district d’Orbe depuis 60 ans.

La surprise du syndic

Avec un ordonnancement réglé comme du papier à musique, mais dans la plus parfaite convivialité officielle vaudoise, les participants ont reçu la première surprise du syndic Olivier Petermann en voyant surgir de derrière la colline sur le coup de 15 h. 30 rien moins que la Patrouille de Suisse venue tout exprès de Payerne saluer de quelques coups d’aile et d’un bruit d’enfer le nouvel élu.

Longue partie officielle

Dans un battoir communal comble comptant pas moins de 530 places assises, tous les officiels et les convives ont pris place pour une longue partie officielle au cours de laquelle non moins de 9 discours ont été prononcés. On a bien sûr beaucoup évoqué le parcours politique et le caractère volontaire de l’élu. Du président du Conseil d’État Pierre-Yves Maillard à l’ancien président du Grand Conseil Laurent Wehrli en passant par le président du comité d’organisation Jean-Claude Nicod, tous ont loué les qualités de Jacques Nicolet, visiblement touché par un flot ininterrompu de compliments et de voeux.

Un premier citoyen ému

Au moment de prendre la parole, le nouveau 1er citoyen vaudois, visiblement très ému, a notamment parlé du Battoir de Lignerolle, ce bâtiment racheté il y  a longtemps pour un franc symbolique par la collectivité, une opération qui lui a faire dire «qu’à Lignerolle votre franc est encore plus gros que dans une grande chaîne de magasins bien connue». Après un moment de détente juste derrière le battoir, tous les corps constitués et les invités ont formé un cortège qui a parcouru le village avant de se diriger vers le lieu de la partie gustative, le nouveau hangar à poules non encore utilisé appartenant à l’élu et à son fils. Un grand coup de chapeau aux organisateurs et notamment au major Rutishauser et à ses hommes de la PC qui ont efficacement dirigé les visiteurs et veillé sur l’ordre durant la fête: une fête qui fut belle et qui restera dans les mémoires.

Les nouveaux citoyens présents: Joann Simonet, Gabriel Zosso, Anton Jahidi, Sébastien Christen, David Truan, Jordan Magnenat, Léa Perrin, Orianne Parkinson, Soalia Rochat, Kevin Petermann, Luca Vanotti, Lise Laffely, Elodie Vuille, Florian Loth, Etienne Schneider, Xenia Moatinzri.

Des jeunes actifs et motivés

C’est la Municipalité in corpore ainsi que le président du conseil communal, Nourredine Ghennoune qui ont accueilli les 16 nouveaux citoyens qui ont répondu à l’invitation sur les 41 recensés.

Les absents ont toujours tort comme l’on dit, car la soirée fut conviviale. Bien sûr il y eut une brève partie officielle, mais le message du syndic Stéphane Costantini fut court comme tout bon discours. Il présenta sa commune comme une des grandes parmi les petites avec 3300 habitants et une augmentation d’environ 100 habitants chaque année. Il résuma aussi l’historique du lieu qui doit son essor aux trois ressources principales qui ont fait de la commune ce qu’elle est, à savoir le fer, le bois et l’eau.

La commune possède toutes les infrastructures sportives et culturelles pour les loisirs. Des voies de communication routières ou ferrées et les industries sont à proximité immédiate. Vallorbe n’est pas un trou, mais un nid. Puis chaque municipal s’est présenté en expliquant ses compétences réciproques. La commune compte 40 collaborateurs à plein temps ou à temps partiel. Le président du conseil N. Ghennoune se félicite que tous les jeunes présents soient en formation.

Un repas fut servi aux convives présents dans une ambiance informelle, ce qui a rapproché ces jeunes adultes avec leurs élus. Le syndic le rappelle, nous ne sommes pas dans une tour d’ivoire: si vous avez un problème, nous sommes à disposition directement ou atteignables par toutes les nouvelles technologies de communication.

Interrogés «off» sur leur état d’esprit du fait d’avoir atteint la majorité, la conscience civique n’apparaît pas encore en tête de liste. Ils sont en général contents de pouvoir s’émanciper de la tutelle parentale et de pouvoir entrer en boîte ou au ciné sans l’appréhension d’être refoulés.

Le syndic et sa Municipalité.

Vallorbe : sympathique accueil des nouveaux habitants

Le syndic et sa Municipalité.

Le syndic et sa Municipalité.

Revue des troupes aux responsabilités

C’est mardi 29 juin 2010 en fin d’après-midi que la Municipalité de Vallorbe au grand complet accompagnée de Gilberto Alemanni, président sortant du Conseil  communal, qui effectuait sa dernière intervention publique en cette qualité, a invité les nouveaux habitants de la Cité du fer à la traditionnelle manifestation qui leur est destinée au Pavillon de l’Ile, juste à côté du Musée du fer.

A cette occasion, le syndic Stéphane Costantini a accueilli personnellement chacune et chacun, puis s’est adressé à la cinquantaine de personnes présentes pour leur décrire les tâches et responsabilités de chaque membre du Conseil municipal. A leur tour, chaque municipale et municipal a présenté son dicastère, alors que le président du Conseil communal a profité de l’occasion pour rappeler qu’au printemps 2011 des élections communales ont lieu, et que «chacun est invité à approcher les partis pour faire acte de candidature s’il le souhaite».

Une population qui augmente régulièrement

Il a aussi tenu à préciser qu’en Pays de Vaud, sur le plan communal du moins, les étrangers peuvent aussi être élus et participer au vote. La partie officielle s’est poursuivie par un apéritif offert par la commune au cours duquel chacune et chacun  pouvait approcher les responsables municipaux.

A leurs côtés on relevait aussi la présence de nombre de membres de sociétés locales, d’associations ou même d’églises, disponibles aussi, bien sûr, pour le dialogue. «D’une façon générale, la population augmente en chiffres nets chaque année à Vallorbe, ce qui est réjouissant», concluait le syndic Stéphane Costantini.

Et visiblement la convivialité est de mise elle aussi.

Photo Olivier Gfeller