Articles

(Image de synthèse mise à disposition par M. Lardieri)

Orbe: les projets du Centre-Ville, menu copieux pour public nombreux

Imaginer que les Urbigènes sont indifférents à l’avenir de leur cité relève de l’utopie. Lundi soir, au grand plaisir du syndic Henri Germond, le parterre du Casino a fait le plein. En avant-première, pour la population et le Conseil communal, les spécialistes ont présenté les projets d’aménagement du centre-ville. Le débat était orchestré par Laurent Bonnard, ancien journaliste de la RSR. Au menu, quatre plats: le commerce, la circulation, le stationnement, la place du Marché. Une analyse de la situation avec des solutions pour faire du centre historique un lieu attirant, convivial et dynamique.

La place du Marché

Objet le plus attendu, c’est Michel Lardieri du bureau Dmarch qui l’a dévoilé. Totalement pavée, la place est composée de terrasses successives qui guident le passage des véhicules vers la Grand-Rue; les piétons y sont prioritaires.
Hormis trois points de dépose rapide, toute place de parc est bannie. L’esthétique du lieu a touché le public, mais la disparition du stationnement inquiète certains.

Le stationnement

Constat de Pascal Christe du bureau C&G SA : A divers moments les places en plein air sont saturées, mais il reste des possibilités en souterrain et les véhicules qui occupent des places en longue durée sont trop nombreux. Pour favoriser l’accès aux commerces,
il faut agir sur les règles de durée du stationnement. L’amélioration du taux de rotation des véhicules en stationnement a fait ses preuves ailleurs.

Les commerces

Ils exercent un rôle central pour l’animation du centre-ville. A l’heure que les habitudes des acheteurs changent, Nicolas Servageon de la Cociété Acompany, met en évidence que leur maintien dépend de leur capacité à mettre en commun leurs forces, de l’amélioration des cheminements en ville et de
la participation active de la population.

La circulation

L’accent est mis sur la mobilité douce, Rachel Nenavoh de sd ingénierie SA, recommande la mise en sens unique de la Rue des Terreaux, sauf pour les vélos, la construction de la route bleue avec une vitesse limitée à 40 km/h et une liaison «mécanique» entre la gare et la ville.
Le nerf de la guerre
Le financement interpelle Gérard Pahud : Selon le syndic, les montants font partie du plan de financement de la législature et le plafond d’endettement a été adapté. Le plan d’action débute en octobre avec l’enquête publique pour la place du Marché; il sera suivi du crédit d’étude et, si acceptation, de l’étude de la Route Bleue. En avril 2019, dépôt des préavis du concept
de stationnement et du crédit de réalisation de la place du Marché. Toutes ces actions donneront au Conseil et aux citoyens la possibilité d’exercer leurs droits démocratiques.

Les participantes du pt M (moins quelques absentes) lors de leur premier souper.

Valeyres: le Point M prend de l’ampleur!

Les participantes du pt M (moins quelques absentes) lors de leur premier souper.

Les participantes du pt M (moins quelques absentes) lors de leur premier souper.

Ce concept a été mis sur pied à Valeyres-sous-Rances en 2007 par la syndique, Corinne Blanc, suite à l’élan donné par Etienne Roy ancien préfet d’Orbe. Le but? Inciter tout un chacun au mouvement, à la marche. Une bénévole accompagne les marcheurs pour une heure de balade, une fois par semaine, les lundis ou les jeudis. Départ sous le clocher à 9 h.! Quelle que soit la météo!

S’il s’agit bien de promouvoir la mobilité, le «Pt M» s’est surtout et avant tout l’occasion de partager un moment. Avoir du plaisir à se retrouver, papoter en marchant, rire ensemble et aussi, simplement, être attentifs les uns aux autres.

Un article avait paru en janvier 2011 dans l’Omnibus. A l’époque, nous étions 3 animatrices avec un groupe variant de 3 à 5 participants et incitions tout nouveau marcheur (et bénévole!) à nous rejoindre.

On n’y fait pas que de la marche

En novembre 2012, nous sommes ravis de constater que le groupe s’est très solidement étoffé! 4 accompagnatrices pour environ 12 fidèles participants dont une large majorité féminine (Messieurs vous êtes les bienvenus!). Les gens viennent tant de Valeyres que des environs. Nous comptons même une participante colombienne! A l’image du groupe, les activités que nous partageons se sont également étendues! La fin de la marche du jeudi signe une pause café fort appréciée à l’auberge du village.

Nouvelle étape ce mois de novembre, le premier souper pt M, a été organisé à la «Vieille Auberge» mercredi 21 novembre! Franc succès, puisque tout le monde, ou presque, s’est retrouvé autour d’un sympathique repas et d’un verre de vin. Ce soir-là, les bonnes chaussures, gants, bâtons et autres n’étaient pas de mise! Il y a fort à parier que l’exercice se répète!

Intéressés? Vous êtes les bienvenus! Prochaines marches: lundi 3 décembre, jeudi 13 décembre et lundi 17 décembre 2012. Programme sur le panneau d’affichage municipal et sur le site de la commune www.valeyres-sous-rances.ch. A bientôt!

Photo Catherine Fiaux

Les chevaux n’avaient pas l’air ennuyés par la pluie.

Orbe: la mobilité sous l’eau

Les chevaux n’avaient pas l’air ennuyés par la pluie.

Les chevaux n’avaient pas l’air ennuyés par la pluie.

Dimanche se tenait, sur la place du Marché à Orbe, la Journée de la Mobilité. Sur le thème plaisir, mobilité et gratuité.

La pluie tombant parfois en trombes n’a pas découragé les familles et les jeunes. Il a fallu pourtant annuler certaines manifestations, le nordic walking et l’initiation au vélo trial par exemple. Cependant, la bourse aux vélos du matin a bien marché. Quelques courageux se sont lancés sur le parcours d’initiation au vélo concocté par la police municipale.

Et les tours en calèche bâchée, proposé par l’association des écuries d’Arnex, ont également rencontré un bon succès. Une soupe aux légumes préparée par Christian Mojonnier a été servie sur la place, sous tente et en a réchauffé plus d’un.

Vélopass bientôt à Orbe?

Pendant toute la journée, un sondage invitait les passants à s’exprimer sur l’installation d’un vélo en libre service à Orbe. Ce sondage est effectué depuis quelques mois déjà et selon les réponses, la Municipalité pourrait installer un tel service à Orbe. Cela serait un atout de plus pour l’obtention du label «Cité de l’énergie».

Un concours invitait les enfants à réfléchir sur la mobilité et ses conséquences. Parrainé par la Maison des Jeunes, sept panneaux d’information avaient été installés à travers la ville. Les gagnants recevront des entrées à Urbakids, aux Mosaïques ou au cinéma d’Orbe.

Photo Natacha Mahaim

Un jeune du Trial-Club de Moudon en pleine action.

La Journée de la Mobilité n’a pas déplacé les foules

Un jeune du Trial-Club de Moudon en pleine action.

Un jeune du Trial-Club de Moudon en pleine action.

Peut-être à cause d’une météo capricieuse, passant du chaud au froid et de l’humide au sec très rapidement, il n’y a pas eu une grande foule pour assister aux différentes animations offertes pendant cette journée par la Municipalité.

Le programme était pourtant riche avec différentes démonstrations en skate, rollers, trottinettes. Le Trial-Club de Moudon était venu faire montrer des figures assez spectaculaires avec ses jeunes sur un petit parcours de palettes et poutres. Une promenade en calèche à travers la vieille ville était aussi proposée aux badauds. La bourse aux vélos s’est assez vite terminée, la dizaine de vélos, surtout pour les petits était déjà loin à midi.

Les essais de vélos électriques ont eu pas mal de succès. Sur l’esplanade du château, la police municipale avait conçu un petit parcours avec des panneaux de circulation pour initier les plus jeunes cyclistes à la conduite sur route avec un concours à la clé.

Deux ânes attendaient tranquillement et baladaient les plus petits et eux étaient assez contents qu’il ne fasse pas trop chaud et que la foule ne se presse pas... Pour le repas, une excellente soupe aux légumes concoctée par Christian Mojonnier a été servie sur la place du Marché.

L’après-midi un rallye avait été organisé.

Résultats
Initiation à la conduite
Catégorie 14-16 ans
1.- Dylan Fiaux
2.- Damien Conod
3.- Pedro Chiquita
Catégorie 10-13 ans
1.- Ben Armanno
2.- Lou-Anne Laurent
3.- Julien Giauque
Catégorie 6-9 ans
1.- Stéphane Fernandes
2.- Aurélie Grin
3.- Lisa Dupuis
Rallye
1.- Manuela Teba
2.- Fanny Baechler
3.- Audrey Monnier

A noter que Clara Monnier et Yann Pittet étaient ex aequo pour la 2e place (avec Fanny et Audrey) mais le tirage au sort les a éliminés.
Ils peuvent aller retirer leur prix à la Bourse communale.

Photo Natacha Mahaim