Articles

La place du Marché et l’Hôtel de Ville.

Orbe: Conseil communal express, peu de choses à l’affiche

En 42 minutes top chrono, le Conseil communal urbigène du jeudi 6 septembre a épuisé, vite fait bien fait, son ordre du jour. L’efficace présidente du Conseil, Emanuelle Rossier, a procédé à l’assermentation de Ajmi Kurtisi, représentant d’Union Libre, alors que les groupes PLR et UDC n’ont matériellement pas eu le temps de proposer des remplaçants pour leurs formations.
Les deux préavis soumis aux conseillers ont trouvé grâce sans difficulté. Le nouveau règlement sur la taxe de séjour et sur les résidences secondaires est passé à l’unanimité tandis que le préavis pour le remplacement du silo à sel du service des travaux-voirie a été adopté lui à l’unanimité moins une abstention.
Informations municipales...
Du côté de la Municipalité, il a été signalé, entre autres, que la remise en état du mur d’enceinte de la place du Château se terminerait fin novembre, avec un dépassement de crédit lié à deux dommages découverts au cours des travaux. Le remplacement des faux plafonds de Chantemerle, lui, est achevé.

... et questions des conseillers

La palme de l’animation revient à Philippe Cochard qui a voulu vérifier et a obtenu une confirmation du syndic: ce sont bien 50 centimes par habitant que la commune verse pour assurer une partie du financement de la réception du nouveau président du Grand Conseil à Yverdon. Au passage, le conseiller rappelle que les présidents du Conseil communal urbigène rincent de leurs propres deniers, lors de leur nomination au perchoir communal. Il s’est également enquis de l’avancement du projet de création d’une structure foncière régionale destinée à acquérir le terrain et les bâtiments occupés par l’ancien «military shop». Selon le syndic le projet avance et devrait se concrétiser au début de l’automne.