Articles

L’Auberge communale est prête pour sa rénovation.

Orny: Conseil général, Fin des travaux, Brève séance tout en douceur

Le président Julien Hugo n’a pas vraiment eu de difficultés pour conduire la séance du Conseil général en ce lundi soir 1er octobre. Après une assermentation, les 30 membres présents ont accepté facilement les objets inscrits à l’ordre du jour.

L’arrêté d’imposition reste stable, à 73% de l’impôt cantonal de base, et ceci jusqu’à la fin de la législature en 2021. Malgré les importants et récents travaux liés à la traversée du village et encore d’autres investissements à venir, déjà inscrits sur le programme de législature, la Municipalité est consciente que la capacité financière de la commune repose essentiellement sur les recettes fiscales. Du coup, il est important de veiller à une stabilité sur le long terme. Un point de vue qui a été partagé à une très large majorité et sans discussion.
Il en a été de même pour voter le crédit demandé d’un montant très précis de Fr. 76 864.– pour un indispensable rafraîchissement de l’Auberge communale, intérieur et extérieur, consenti pour faciliter le changement de tenanciers sans qu’il en résulte une longue fermeture de l’établissement. Les opérations résident essentiellement en peinture, sanitaires, électricité, mise aux normes, tant pour le restaurant que pour l’appartement de service. Au 1er novembre, ce sera la réouverture sous la nouvelle enseigne «Auberge communale des Rupiants», cette dénomination étant le surnom des habitants d’Orny.

La fin de la séance a été réservée aux remerciements. Surtout à la Municipalité pour avoir si bien orchestré ce «passage du témoin» en douceur. Et aussi pour sa gestion efficace de l’énorme chantier de la traversée du village qui vient de se terminer.

Une fête pour l’inauguration

En cet ultime dimanche de septembre, la population d’Orny a profité de la fermeture complète de la route pour organiser, sous l’égide de la Municipalité, une petite fête pour marquer la fin des travaux et inaugurer cette nouvelle et belle traversée du village. Plus de 200 personnes ont participé à un brunch campagnard en musique, spectacle d’improvisation et animations diverses pour les enfants. Là où la route est la plus large, vers l’abri de bus, on n’a pas hésité à dresser des tables que les Rupiants ont évidemment prises d’assaut.