Un Sarrazin aux Mondiaux

Killian Peier

Killian Peier

Il est inconnu du grand public. Pourtant, il a été sélectionné pour les championnats du monde de ski nordique qui ont commencé hier en Italie. A 17 ans, Killian Peier vit un rêve car rien ne laissait imaginer qu’il serait du voyage.

Tout a commencé en 2002. C’est en regardant les Jeux Olympiques de Salt Lake City et en voyant le triomphe de Simon Amman qu’il s’est pris de passion pour ce sport. Dans la foulée, il suivait le cours d’initiation au saut à skis de Sylvain Freiholz, ancien champion du Sentier.

Barrage à Val di Fiemme

Petit à petit, Killian a gravi les échelons. En commençant par l’Alpen Cup, il a participé aux épreuves réservées aux juniors, puis a disputé des concours de la Continental Cup (2ème division). Il a pris régulièrement des points, terminant notamment 4ème à Kranj en Slovénie. Sa progression lui a permis d’être retenu cette année pour l’épreuve Coupe du Monde de Willingen (Allemagne). S’il avait réussi l’exploit de passer les qualifications pour disputer le grand concours, les organisateurs ont dû annuler l’épreuve à cause de la météo. Néanmoins, il était aligné dans le concours par nations, qui ne s’est pas très bien déroulé, selon ses dires. Il se rendra donc à Val di Fiemme où il passera par une qualification dont le moins bon des trois candidats rentrera malheureusement à la maison.

Entre Zürich et Einsiedeln

Habitant de La Sarraz depuis sa plus tendre enfance, Killian vit désormais à Zürich où il fréquente une école de commerce. Il s’entraîne en été sur les tremplins artificiels de la station schwytzoise alors qu’en hiver, il se retrouve très souvent sur les routes pour disputer les concours à travers l’Europe (Autriche, Allemagne, Pologne, Slovénie, etc.). S’il n’est certes plus très souvent à La Sarraz, il demeure membre du Ski-Club de La Vallée de Joux dont il porte bien haut les couleurs.