Le point au MJOR: débuts intéressants

Le printemps signifie de nouvelles compétitions pour les différentes équipes juniors du mouvement de la région d’Orbe. Si certaines formations pourront briguer les sommets, d’autres se contenteront de jouer pour le plaisir.

En tête de lice, les A interrégionaux ont mal entamé la compétition, en perdant à Bavois contre le Team Gruyère (1-3). Sous la houlette d’un nouvel entraîneur en la personne de Bruno Vialatte, le contingent s’est un peu amaigri avec les départs de Da Silva (Chavornay) et Salvi (Champvent) alors que Bochud, Hadja et Lambercier étaient blessés au coup d’envoi de la saison.

La suite s’est beaucoup mieux passée avec deux succès sur Chêne Aubonne (3-1) et Stade Payerne (3-0) Ayant terminé en tête de son groupe à l’automne, le onze du MJOR est l’un des favoris du groupe et tentera de jouer la finale suisse, comme l’année passée.

Pas d’ambition démentielle

Dans la catégorie B, il n’y a plus que trois des quatre équipes inscrites au début de la saison. Les B 1 (Orbe) de Court et Hercent évoluent dans le groupe final qui permet l’accession à la classe interrégionale. Des garçons de 1995 qui composent cette équipe, visent une place parmi les cinq premiers comme ceux de 96 (B II à Bavois), entraînés par Lauper et Silva et qui sont au bénéfice d’une bonne technique qu’ils feront valoir dans l’autre groupe fort.

Les deux équipes ont bien entamé la compétition puisque les B 1 sont en tête de leur championnat avec 3 victoires alors que les B 2 ont engrangé 2 succès pour le moment. Du côté des B III, on jouera pour le plaisir à la suite du regroupement des contingents d’Arnex et de Champvent. Chez les C de Beney et Chevalier, l’équipe aura l’ambition de terminer en tête de son groupe du second degré alors que les C 2 et 3 joueront certes pour le plaisir, mais plusieurs garçons auront l’ambition de se distinguer pour jouer à l’étage supérieur, la saison prochaine.

Proche de Bâle

Enfin, 7 formations seront alignées dans le championnat D (jeunes nés entre 1999 et 2002) dont l’une évolue dans l’élite cantonale. Il faut savoir que quelques gars prêteront également leurs services au Team Vaud du Nord qui dispute un championnat national. A ce sujet, un jeune Urbigène, Habib Mfomo Omoa, est le capitaine des M15 vaudois et on dit que le FC Bâle s’intéresserait au talent de ce jeune Camerounais.

L’évolution du MJOR dépend forcément de la qualité de certains joueurs ou de volées. Ils sont 430 juniors et 48 entraîneurs à évoluer sous le maillot bleu ciel du Mouvement. Un groupe indépendant qui repose sur un budget de Fr. 150’000.- et qui compte sur l’appui des 10 clubs qui le composent pour réussir sa mission.

Photo Cédric Aellen