On espère retrouver bientôt Xavier Margairaz en tenue de footballeur.

La galère de Xavier Margairaz

Xavier Margairaz traverse une saison très difficile. Comme les instances de l’Association Suisse de Football n’ont pas véritablement pris position dans le conflit qui l’oppose au FC Sion, il a entamé une procédure auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), qui devrait rendre son verdict en avril ou mai prochain. Cet imbroglio juridique l’a empêché notamment de trouver de l’embauche aux Etats-Unis (Washington). Le Valérien espère pouvoir jouer ce printemps.

Il est actuellement en contact avec Servette et attend une décision ces prochains jours. Des clubs anglais de deuxième division ont montré leur intérêt mais ils souhaitent se rendre compte de son état de forme avant de signer un contrat. Actuellement, l’ancien international suisse s’entraîne quotidiennement avec des préparateurs physiques de l’Université de Lausanne. Malgré tout, Xavier Margairaz craint de vivre une saison blanche qui pourrait le pousser à la retraite alors qu’il va fêter ses 30 ans. Une issue qu’il réfute car il se sent encore en mesure de rendre service à un club, en Suisse ou ailleurs.

En stage à Chypre

Arnaud Bühler se montre laconique en ce début de deuxième partie de la saison. On sait que le Baulméran a réintégré le contingent du FC Sion au cours de l’automne passé. Notamment après le retour de Laurent Roussey à la tête du club. Une trentaine de joueurs étaient au rendez-vous lors de cette reprise de l’entraînement. Les Sédunois se sont envolés cette semaine pour Chypre où ils effectueront un camp d’entraînement d’une grosse dizaine de jours. Une petite semaine plus tard, les Valaisans reprendront la compétition, le samedi 1er novembre, à Zürich contre le FCZ. Pour le moment, l’équipe veillera à s’éloigner de la zone dangereuse puisqu’elle n’occupe que le 9ème rang avec 17 points soit dix de plus que la lanterne rouge, Lausanne. Relevons enfin que le contrat d’Arnaud avec Sion se terminera à la fin de la présente saison.

Retour à l’Uni

Jérémie Manière a disputé les 18 matches de Bienne au premier tour. Son club jouait les premiers rôles en Challenge League avant sa défaite en coupe contre Thoune. S’en sont suivies quatre défaites consécutives qui nécessitent une reprise en main afin de mieux figurer. Il se rendra avec son équipe à Alicante (Espagne) pour un stage de préparation d’une semaine (20-15 janvier) mais il ne jouera pas le premier match puisqu’il devra purger un match de suspension pour un 4ème avertissement. En outre, le Vallorbier a décidé de mieux occuper son temps. « Nous sommes libres le matin et c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de m’inscrire à l’Université de Neuchâtel, en faculté de sports et communications, étant au bénéfice d’une maturité obtenue au gymnase Auguste Picard à Lausanne. Car même si je n’ai que 22 ans et que je vis du football, j’entends préparer mon avenir après le sport». Bel exemple..


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire