Magurano a quitté Orbe pour Rances.

Football 3e ligue: contingent et ambitions

Magurano a quitté Orbe pour Rances.

Magurano a quitté Orbe pour Rances.

L’ogre du groupe

Du côté de Chavornay, on n’a pas chômé à l’intersaison. Six joueurs sont arrivés, sans qu’aucun ne change d’air depuis la saison dernière. Cela indique clairement que le club a des ambitions et souhaite monter en 2e ligue pour son 75e anniversaire, division à laquelle Chavornay n’a jamais accédé. Franck Duplan estime que sa formation bénéficiera d’un meilleur équilibre entre la défense et l’attaque.

Il pense qu’individuellement le contingent est supérieur. Le problème sera de conserver un bon état d’esprit malgré la présence de 21 joueurs dans le cadre. A l’extérieur, comme sur le terrain, puisque Chavornay avait obtenu le prix fair play de 3e ligue de la part de l’ACVF.
Arrivées : Bozic (La Sarraz), Sesa II (Echallens II), Monnier (LUC), Elton (MJOR), Moret (Epalinges) et Zimmermann (Croy).

Se maintenir

Le néo-promu Rances compte aussi sur un certain état d’esprit pour bien figurer dans sa nouvelle catégorie de jeu. «C’est grâce à cela que nous devons notre promotion et le respect du jeu et de l’adversaire sont pour moi primordiaux dans la pratique du football», nous dit l’entraîneur Stéphane Vidmer. Il est entendu que les Rancignolets visent le maintien, même plus, en fonction des nouveaux joueurs qui sont arrivés et qui semblent constituer de véritables renforts. Si sept garçons sont arrivés, cinq s’en sont allés notamment les Baulmérans (Almeida, Guignard, Perrier et Studer) qui ont rejoint leur club d’origine.
Arrivées : Bochud, Jaccard et Monoke (MJOR) Magurano (Orbe), Pereira (Montcherand), Martins (Cazard) et Moreira (Tramelan).

Changement de cap

Enfin, Vallorbe-Ballaigues est revenu sur une politique qu’il avait réfutée, il y a deux saisons. Le club frontalier a fait à nouveau appel à des joueurs français qui sont sept à avoir signé avec le club. L’entraîneur Willy Facchinetti explique ce revirement.

«Lors des saisons dernières, nous avons voulu faire confiance aux joueurs locaux. Malheureusement, nous nous sommes aperçus que nos juniors ne se sentaient guère concernés par l’ouverture que nous voulions leur faire. A force de se trouver à 6 ou 7 à l’entraînement, nous avons dû lutter constamment contre la relégation. Nous étions fatigués par cette perspective, raison pour laquelle nous sommes revenus sur nos principes».

Valbal n’a pas enregistré de départ, mais Marschia et Weyermann ont décidé de joindre la deuxième équipe qui cherchera à accéder à la 4e ligue. Dès lors, la première équipe visera la première partie du classement.
Arrivées : Bardin, Bonnard, Bonnefoy, El Kourchi, Faricicek, Hantach et Riff (France) et Truan (Azzurri Lausanne).

Photo Pierre Mercier