Les Urbigènes Beney et Weidmann étaient absents le week-end dernier.

Football 2e inter: la victoire de l’espoir

Les Urbigènes Beney et Weidmann étaient absents  le week-end dernier.

Les Urbigènes Beney et Weidmann étaient absents le week-end dernier.

Le F.C. Orbe a enfin mis un terme à une série de huit défaites consécutives qui l’avait fait glisser à l’antépénultième place du classement, synonyme de relégation. Autant dire que le déplacement à Genève se révélait être la dernière possibilité de redresser la tête et les Urbigènes n’ont pas raté le coche.

Pourtant, l’entraîneur Mischler devait aligner une formation de fortune, qui comprenait quatre joueurs de la deuxième équipe à la suite des suspensions de Barrier et Carvalho et des blessures de quatre autres titulaires. C’est après un gros quart d’heure de jeu que les Vaudois ouvraient la marque par Ambrus (qui sera suspendu samedi contre Montreux) à la suite d’une très belle triangulation sur le côté droit.

Si la première période fut équilibrée, la suite s’avéra plus pénible tant la pression de Geneva s’accentua au fil de la rencontre. Grâce aux prouesses du gardien Grosso et à la solidarité du groupe, Orbe obtint son premier succès de 2011 dans des conditions héroïques, selon l’entraîneur Mischler.

Solidarité régionale

Ces trois points lui permettent de remonter à la dixième place du classement avec 23 points et de sortir de la zone rouge, laissant derrière lui Vevey (22 pts), Geneva (21), Sierre (19) et Versoix (15). Lors des trois dernières journées, le FCO recevra Montreux (3e du classement), ira à Vevey (11e) puis terminera son pensum en accueillant Perly/Certoux (9e). En clair, il lui faudra récolter au moins 4 points pour éviter l’une des trois places de relégués.

Quant à Bavois, il poursuit sa route victorieuse et occupe la quatrième place du classement à la suite de son succès à Sierre par 3-1, rendant du même coup un fier service aux Urbigènes, comme La Sarraz, vainqueur 3-2 à Perly.

Photo Pierre Mercier