Chavornay et son capitaine, Valentin Motta, se sont régalés contre Montcherand.

Football – 2e ligue : surprises et déceptions

Chavornay et son capitaine,  Valentin Motta, se sont régalés  contre Montcherand.

Chavornay et son capitaine, Valentin Motta, se sont régalés contre Montcherand.

Orbe I est passé proche de la victoire en terre genevoise. Privés de leur gardien Grosso (suspendu), les Urbigènes ont concédé une courte défaite (2-1) contre Perly-Certoux. Malgré ce résultat «convenable», la formation de Mischler voit s’éloigner ses rivaux puisque le premier non reléguable, Bavois possède 9 longueurs d’avance.

Orbe qui se voit offrir une ultime chance ce samedi en accueillant l’avant-dernier, Bex. Bavois lui continue de piétiner puisqu’il n’a pu faire que match nul 2-2 à Collex Bossy après avoir manqué moult occasions en première période.

Champvent n’a pas pu prendre la tête du championnat de 2e ligue. Contraint au match nul 1-1 à Prilly, il laisse le leadership à ce dernier qui a joué un match de plus que Renens (2e à 2 longueurs) et Champvent (à 3 pts). Dans le duel des équipes réserves, Bavois II a obtenu un succès important à Echallens (1-2) qui l’éloigne de la zone dangereuse.

Croy et Montcherand à l’agonie

En 3e ligue, le sort de Croy et Mont-cherand s’assombrit au fil du temps. Le premier nommé a perdu un match décisif chez lui, 5-1 contre Champagne qui se trouvait aussi dans la zone rouge. Quant à Montcherand, il a reçu une déculottée face à Chavornay qui s’est imposé par 11-2 sur le terrain de Baulmes. Selon le président Jean-Pierre Blanchet, le club doit faire face à une kyrielle de blessés si bien qu’il est difficile d’aligner une équipe de choix.

Il n’élude pas non plus le phénomène de la deuxième saison dans une nouvelle ligue. «La saison dernière, nous terminions sixième du classement. Si bien que nous avons fait le choix de garder la même ossature mais nos adversaires se sont renforcés. Il nous reste à affronter Champagne et Croy en cette fin d’année et j’espère que nous aurons l’occasion de nous réhabiliter.

Je me réjouis de savoir que l’équipe n’est pas trop affectée par cette déconvenue et je compte sur le retour de quelques joueurs pour ces rencontres cruciales. Il n’est pas question non plus de limoger l’entraîneur et j’envisage de nous renforcer à l’intersaison si cela s’avère nécessaire».

Dans la dernière division, Bavois III a pris la tête des opérations en écartant un autre prétendant à la promotion, Montcherand II, battu 5-0 chez lui. Valbal II, qui s’était repris il y a deux semaines, a à nouveau égaré trois points en perdant 2-1 contre Cossonay II.

Tout reste imaginable dans ce groupe dans lequel on enregistre des surprises tous les week-ends.

Photo Pierre Mercier