William Luckhaupt s’est montré très solide dans la défense de Bavois.

Football – 2e inter: les dernières minutes

William Luckhaupt s’est montré très solide dans la défense de Bavois.

William Luckhaupt s’est montré très solide dans la défense de Bavois.

Bavois tenait sa deuxième victoire de la saison alors que l’on jouait les arrêts de jeu. La formation de la Plaine de l’Orbe menait 2-1 et son gardien Meylan avait retenu un pénalty, une dizaine de minutes auparavant. Même si Terre-Sainte tentait avec la rage du désespoir de recoller au score, la défense, autour d’un très bon Luckhaupt, maîtrisait les assauts, notamment sur le plan aérien. Il a fallu une mêlée, suite un coup-franc, pour que les joueurs de la Côte obtiennent la parité, à la toute dernière seconde.

Belle réaction

Même si chacune des deux équipes a eu sa mi-temps, Bavois aurait mérité de l’emporter. En première période, Terre Sainte domina le jeu à mi-terrain et marqua un but fort logique devant l’apathie des locaux. Durant les 45 dernières minutes, les Bavoisans montrèrent enfin de la détermination. Avec le sentiment de voir un onze se rebeller ce qui n’était pas le cas lors des parties précédentes. Sans que cela fût parfait, la formation de Vavassori gagnait ses duels face à un adversaire qui se liquéfiait et abusait de longs ballons, tentant de profiter de la vitesse de ses attaquants.

Les occasions ne furent pas nombreuses mais Ilic parvint à faire la différence, égalisant sur une action personnelle, ponctuée d’un très beau shoot croisé, avant de donner l’avantage aux siens sur une reprise magnifique d’un coup de tête plongeant. Malgré ce match nul, Bavois a rassuré et semble sur la bonne voie avant le derby qui l’opposera à Orbe, samedi prochain.

Premier point

Orbe a enfin ouvert son compteur de points. C’est en se déplaçant à Collex-Bossy que les Urbigènes ont obtenu le match nul 3-3, à la dernière seconde également. La partie commençait mal pour eux puisque Carvalho, qui revenait de blessure, retombait sur son épaule et devait quitter le terrain après dix minutes. Les Genevois profitaient de ce remaniement de la défense pour marquer par deux fois dans la première demi-heure. Alors que le sort semblait une fois de plus jeté, Mike réduisait la marque juste avant la mi-temps sur un très beau coup-franc avant que Gêtaz n’égalise juste après le thé.

Ce point paraissait acquis aux Vaudois lorsque l’arbitre accordait généreusement un pénalty que transformaient les Genevois, à un quart d’heure du terme. Jetant ses dernières forces dans la bataille, Orbe obtenait un coup-franc dans les dernières secondes des arrêts de jeu et Mike profitait de l’aubaine pour une égalisation bienvenue. Il est difficile de dire si les Urbigènes sont en pleine reprise. Ils ont en tous les cas fait preuve de la volonté indispensable pour obtenir un résultat positif. On vérifiera demain si ce premier point de la saison va relancer les actions urbigènes.

Il était temps

Vallorbe – Ballaigues jouait une partie d’importance pour la suite de la saison. Après un départ tonitruant (victoire 7-1 contre Montcherand), la formation de Facchinetti n’avait engrangé qu’un point en quatre rencontres. Face à un autre malmené de ce groupe de 3e ligue, un très faible Champagne, il a fallu là-aussi attendre la fin de la rencontre pour que les gars de la Cité du fer obtiennent un point. Menés 1-0 à la mi-temps mais bénéficiant de l’expulsion d’un adversaire, les Vallorbiers ont complètement déjoué, de quoi inquiéter les supporters présents dans les tribunes. Comme en plus les attaquants ne parvenaient pas à cadrer leurs occasions, on a douté jusqu’au bout de l’issue avant que Rocca trouve miraculeusement l’ouverture des 30 mètres, juste avant le coup de sifflet final. Il est sûr que Vallorbe/Ballaigues a complètement perdu ses gammes. Même les joueurs clefs ne parviennent pas à remettre de l’ordre. Il faut espérer que ce point arraché in extremis permettra à cette équipe de retrouver un peu de sérénité.

Les surprises ailleurs

En gagnant 2-1 à Grandson, Champvent revient au sommet. Les Chanvannais n’ont théoriquement que trois points de retard sur Prilly en tête de la 2ème ligue. A l’étage en-dessous, les formations régionales piétinent, Chavornay n’a fait que match nul 1-l à la Vallée et n’occupe que le 6e rang du classement. Montcherand et Croy demeurent au fond du tableau après leur défaite à la maison, respectivement contre Ependes (1-3) et face à Valmont (0-3). En 4e ligue, Vaulion a abandonné la lanterne rouge à Arnex qu’il a battu à l’extérieur sur le score de 2-0. Enfin en 5e division, étonnant échec de Vallorbe/Ballaigues II, défait 4-1 chez lui par le modeste Venoge II b. Cela permet à Bavois II, qui a gagné 2-0 à Yverdon contre Azzurri II, de prendre seul la tête du classement avec une longueur d’avance sur Saint-Prex II et deux sur Valbal II.

Photo Pierre Mercier