Les juniors B du MJOR, vainqueurs de la Coupe Vaudoise.

Coupe Vaudoise des juniors B: sans coup férir

Les juniors B du MJOR, vainqueurs de la Coupe Vaudoise.

Les juniors B du MJOR, vainqueurs de la Coupe Vaudoise.

Plus que tout commentaire, l’ampleur du score (5-0) dit à quel point les garçons du MJOR ont largement dominé Pully lors de cette finale, disputée à Puidoux, tantôt sous la pluie, la grêle et un vague rayon de soleil. Que ce soit défensivement ou offensivement, les gens de la Plaine d’Orbe avaient bien plus d’arguments que leurs adversaires, à l’exception toutefois d’une jeune fille, qui dans sa position d’arrière latérale droite, ne manquait pas d’impressionner par sa technique et son sens de la relance.

5 buts, 4 marqueurs

Dès les premières minutes, MJOR démontrait de quel bois il se chauffait en échafaudant quelques actions du meilleur aloi. C’est sur l’une d’elles que l’équipe ouvrait la marque par Ken Castellanos (6ème) qui allait s’offrir une seconde opportunité juste après mais manquait le but après avoir éliminé tout le monde ! Une petite bêtise que Ken corrigeait dès l’entame de la seconde mi-temps en donnant un avantage décisif de deux longueurs aux siens. Il fallut attendre un peu pour que le troisième de la série tombe des pieds d’Elvis Sulejmani. Shqiprim Emini et Alban Ajvazi complétaient l’addition face à un adversaire désabusé.

Solides derrière comme devant

Durant cette partie, nos juniors B ont alterné le très bon avec le moyen. Lorsqu’ils parvinrent à garder la balle au sol et en jouant à une touche de balle, ils prirent facilement le dessus sur des Pulliérans, peu dangereux en attaque et qui comptèrent sur les balles en profondeur pour tenter de revenir dans la partie. Manquant d’imagination, les banlieusards lausannois se sont heurtés à une défense attentive dans laquelle on a apprécié la combativité des latéraux Gabriel Gentet et Boris Dreher. Grâce à une attaque à trois, le MJOR s’est créé plusieurs opportunités, surtout lorsque les garçons ont joué simplement. Car c’est en dépouillant leur jeu, en sollicitant les appuis et en adressant des passes sèches au sol, qu’ils se sont montrés très efficaces. Lorsqu’ils négligèrent la relance, en balançant des ballons aériens, ils perdirent la maîtrise du jeu ce dont Pully ne profita pas.

Le maintien maintenant

Ces petits défauts relevés, il faut surtout mettre en évidence la bonne prestation d’ensemble car l’équipe n’a jamais tremblé lors de cette finale. En plus, plusieurs joueurs ont encore une grosse marge de progression devant eux. Les entraîneurs Da Silva et Pereira ont déjà fait du très bon travail. A la tête de cette formation depuis deux ans, ils souhaitent poursuivre la tâche chez les A puisque l’essentiel du contingent passera à l’étage supérieur, la saison prochaine. Mais pour celle-là, après le titre de champion vaudois d’automne et cette victoire en Coupe vaudoise, il leur faudra assurer le maintien dans leur nouvelle catégorie interrégionale. Ils ne sont que 8èmes sur 12 dans un groupe dans lequel les trois derniers retombent en série régionale. C’est dire qu’il reste encore du pain sur la planche pour que la saison soit mémorable !

Enfin, les A vont éprouver quelques difficultés à se maintenir en catégorie interrégionale. Ils ont tout de même obtenu un point de leur confrontation contre les Fribourgeois de Guintzet (1-1). Pourtant, on ne donnait pas cher de leurs chances au terme de 45 minutes initiales chaotiques.

Photo Pierre Mercier