Stéphane Vidmer (Rances) entend mener la vie dure aux réservistes urbigènes.

C’est parti jusqu’en juin

Stéphane Vidmer (Rances) entend mener la vie dure aux réservistes urbigènes.

Stéphane Vidmer (Rances) entend mener la vie dure aux réservistes urbigènes.

Si les équipes de 1ère et de 2e ligues ont repris le chemin des terrains, les autres formations entrent en lice ce week-end. L’occasion de faire le point avant cette deuxième partie de championnat. En 3e ligue, l’essentiel de nos équipes régionales vont se trouver aux prises avec la relégation comme en témoigne le tableau ci-dessous:

- 9e Vallorbe-Ballaigues 10 points
- 10e Porto Lausanne 9 pts
- 11e Montcherand 3 pts
- 12e et dernier Croy 2 pts

La relégation concernera le dernier de classe, éventuellement l’avant-dernier puisqu’en principe, 6 équipes vaudoises (quatre groupes) rejoindront la 4ème ligue au terme de l’exercice 2011-12. Nos régionaux ne sont quasiment pas entrés sur le marché des transferts. Du côté de Vallorbe, on note l’arrivée du Portugais Samuel Barroca qui jouait à Vétroz (Valais). Selon l’entraîneur Willy Facchinetti, l’équipe a confiance en ses moyens et se réjouit de reprendre la compétition car la préparation hivernale a été longue.

De Croy à Chavornay

A Croy, c’est un peu plus délicat avec les départs de Bonjour et Cottet (retour à La Sarraz) et l’arrêt de compétition de Gatinet pour une seule arrivée d’un joueur qui ne jouait plus depuis quelques mois (Christophe Gatebin). «La préparation a été bonne mais on sait que le maintien sera difficile car la relève n’est pas vraiment là», selon Daniel Pittet. «L’automne de Montcherand a été émaillé par les blessures et on espère bien que le printemps sera plus souriant. Si bien que l’on fait toujours confiance à l’effectif en place.

Les équipes du club joueront encore ce deuxième tour à Baulmes avec qui il a été facile de trouver un accord», nous confie le président Jean-Pierre Blanchet. Les Pique-Raisinets retrouveront leurs installations en août prochain. Enfin, Chavornay, lui, a un horizon plus chatoyant. Il espère bien se mêler à la lutte pour la promotion. Il a acquis Luis Marquez (Orbe) sans perdre un seul élément. Avec 6 points de retard sur le leader Donneloye, il est en droit de rêver et sera fixé rapidement puisque les deux clubs se rencontreront samedi déjà.

Orbe II pour la promotion

Etant donné son classement, Orbe II a clairement l’intention de jouer fermement l’ascension en 3e ligue, selon Pipo Vietri. «Le contingent n’a pas été augmenté. Contrairement à celui de la première équipe qui pourrait nous prêter un ou deux éléments, de temps à autre en fonction de son évolution. Personnellement, j’estime que nous avons les joueurs pour réussir notre pari pour autant qu’ils sachent demeurer disciplinés». Rances, lui, a poussé l’effectif jusqu’à 22 unités.

«Deux gars nous sont arrivés (Fredy Ferreira et Mikael Pereira depuis le Portugal) et j’ai récupéré trois joueurs qui avaient été rapidement blessés au premier tour (Alves, Chatton et Juan), précise l’entraîneur Stephane Vidmer. J’estime avoir le potentiel à disposition pour bien faire mais nous n’avons pas notre destin entre les mains. Il faudra d’abord combler les cinq longueurs de retard sur Orbe II avant de faire des plans sur la comète».
De son côté, Champvent II est allé chercher un attaquant (Smajic de Bosna II) et un gardien (Pedrazzini d’Arosio, TI). Même si le retard est de six points sur le leader urbigène, l’entraîneur Castellino estime que rien n’est encore joué. «Tout dépendra du début de ce 2e tour tout en précisant que j’attacherai de l’importance à la manière, de façon à ce que les jeunes progressent».

Arnex demeure

On craignait que le FC Arnex disparaisse de la carte tant le contingent s’est réduit comme une peau de chagrin. Grâce à la bonne volonté des anciens, le coach Pierre Barras va pouvoir poursuivre sa tâche en collaboration avec l’entraîneur Fabien Roch. «Il y a moyen de sauver notre place en 4ème ligue même si je ne sais pas si nos adversaires se sont renforcés.

J’imagine que la lutte contre la relégation concernera Suchy, Vallée II et éventuellement Vaulion», nous dit «Pitch». Enfin en 5ème ligue concernant la promotion, Bavois III aura les faveurs de la cote mais il devra se méfier de Donneloye II (à 3 pts) et de Valbal II à quatre longueurs. Enfin, n’oubliez pas que l’horaire d’été sera introduit durant la nuit de samedi à dimanche et qu’il faudra vous lever plus vite pour ne pas manquer votre match dominical.

Photo Pierre Mercier