Le président de Bavois, Jean-Michel Viquerat, espère que son Club jouera les premiers rôles en 2e ligue interrégionale.

2e ligue inter : des ambitions à Bavois

Le président de Bavois, Jean-Michel Viquerat, espère que son Club jouera les premiers rôles en 2e ligue interrégionale.

Même si les renforts de l’intersaison ont filé, comme prévu, Rocha et Ebe en tête, le club de la Plaine de l’Orbe a choisi de se renforcer avec des jeunes joueurs comme Adnan Alicajic (LS - 17), Arbadjan Lekiqi (Venoge), Carlo Malgioglio (Malley), Adrian Müller (La Sarraz), Arnaud Vialatte (Grandson) et Milos Bekic (Bosna).

Atteint durant ses vacances en Italie, le président Jean-Michel Viquerat espère que son équipe jouera les premiers rôles. Mais comme un nouvel entraîneur est arrivé, que la jouerie changera par rapport aux années précédentes, comme il faudra juger de l’amalgame du nouveau groupe, il sera temps de faire le point après 5 ou 6 journées de championnat. Cela dit, Bavois est encore à la recherche d’un bon attaquant.

Moyens différents

Le fait de se trouver dans un groupe qui réunit 3 équipes de la région, La Sarraz et Orbe, ne lui déplait pas. «Je crois qu’il y a plus de dix ans qu’il n’y a plus eu de derby avec Orbe. Je m’en réjouis et je salue la politique des Urbigènes qui ne veulent pas prendre des risques financiers inconsidérés bien que cela sous-entend que leur saison pourrait s’avérer difficile.

En revanche, La Sarraz ne craint pas de débourser de l’argent. On peut le vérifier avec l’arrivée de Filipovic dont on disait qu’il «coûtait très cher sur le marché des transferts». En outre, les Sarrazins sont allés chercher plusieurs Français et on ne peut pas dire qu’ils composent avec les régionaux contrairement à Orbe ou nous».

Photo Pierre Mercier


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire