Les membres du VC Orbe (Théry Schir et Lars Schnyder) emmènent les échappés.

Lars Schnyder: des progrès fulgurants

Les membres du VC Orbe (Théry Schir et Lars Schnyder) emmènent les échappés.

Les membres du VC Orbe (Théry Schir et Lars Schnyder) emmènent les échappés.

Lars Schnyder n’est pas homme à abandonner facilement un projet. Comme tout bon Helvète, il a donné d’abord la priorité à son apprentissage de polymécanicien. Ce cap franchi, il a consacré un peu plus de temps à l’entraînement tout en s’attelant à une maturité professionnelle qu’il espère terminer en juillet prochain. Entre une semaine passée à Fréjus au tout début de l’année avec son entraîneur du VC Orbe, Christian Brechbühl, et une quinzaine de jours en Italie, avec son équipe du VC Mendrisio et à titre personnel, le Bavoisan récolte les fruits de son sérieux.

Membres du VCO à l’honneur

En mars, il participait à trois grandes courses italiennes pour amateurs dans lesquelles il s’illustrait et surtout finissait face à une concurrence de valeur. De retour au pays, il terminait à la seconde place d’une manche du Giron avant de remporter celle de Saint-Barthélémy. Des épreuves qui lui permettaient d’entretenir sa forme et de pouvoir confirmer sur le plan national. En effet, il prenait la cinquième place du tour de Courtine dans le Jura devant près de 120 concurrents de tout le pays. Une semaine plus tard, il s’échappait avec 5 autres coureurs pour obtenir une belle quatrième place d’une course remportée au sprint par un autre membre du VC Orbe, Théry Schir.

Premières à l’étranger

Ces différents résultats ont attiré l’attention du sélectionneur helvétique des moins de 23 ans, Hubert Schwab. Si bien que Lars s’est rendu cette semaine en Belgique où il disputera dimanche le Tour des Flandres des U23 (Fabian Cancellara a remporté la même épreuve chez les pro, dimanche dernier), puis il courra la Côte Picarde avant de terminer son périple au ZLM Tour en Hollande, au bord de la mer du Nord. La montée en puissance du jeune de Bavois mérite bien notre coup de chapeau ce d’autant que Schnyder se consacrera entièrement au vélo à partir d’août prochain dans l’espoir d’être remarqué par la formation professionnelle IAM de Genève ou par le BMC Develop Team, l’équipe des jeunes de la BMC de Danilo Wyss, qui regroupe 6 Américains et 6 Suisses. Lars comme Théry Schir espèrent bien réussir le pari de passer dans le cyclisme des grands, dès que possible.