45 minutes déterminantes

Bencivenga (Champvent)  a encore frappé.

Bencivenga (Champvent) a encore frappé.

Il ne fallait pas arriver à la mi-temps de la rencontre de 1ère ligue entre Bavois – UGS, vous n’auriez vu aucun but quand bien même il y en a eu cinq. Et tout avait commencé en fanfare pour les locaux qui menaient 2-0 après un quart d’heure grâce à des réussites d’Albin Mouaka.

Malheureusement, les Genevois allaient retourner la situation en une grosse dizaine de minutes, juste avant le thé. En seconde période, plus rien n’allait se passer même si UGS terminait la partie à dix, durant plus de vingt minutes.

Manque d’expérience

Au terme de la rencontre, les Bavoisans étaient un peu abattus. Le défenseur Maurice Glur concédait que le premier but des joueurs du bout du lac avait été déterminant, peu de temps après que son équipe ait porté la marque à 2-0.

Avec ses camarades Mikael Versel et Cyril Cottens, il avouait cependant que l’adversaire avait été impressionnant par sa puissance physique. «Nous avons été trop gentil dans les duels, notre marquage a été lâche et nous n’avons pas été présents dans les moments clés.

Après un début laborieux, leur défense s’est révélée très solide. Leur expérience a aussi fait la différence», ajoutait-il. Un propos corroboré par des joueurs genevois qui relevaient le mérite de ce néo promu qui avait eu le tort de ne pas tenter de casser leur rythme au moment opportun.

Pour sa part, l’entraîneur René Zingg regrettait la passivité de son équipe qui a peut-être cru trop vite avoir fait la différence. Il déplorait que la peur l’ait envahie dès le retour au score de UGS et ce manque de culot avait été préjudiciable. N’empêche que Bavois semble avoir les moyens de rivaliser dans cette première ligue dès qu’il aura pris ses marques.

Champvent rate le coche

Jean-Daniel Tharin redoutait son premier match de championnat. Au repos lors de la première journée, le fait d’entamer la compétition contre le grand favori de ce groupe 2 de 2e ligue contrariait l’entraîneur de Champvent.

Pourtant, son équipe a fait mieux que se défendre. Si la première mi-temps était relativement équilibrée, la seconde appartint aux locaux qui ouvraient la marque par l’inévitable Albino Bencivenga qui remportait aisément son duel face au gardien sarrazin.

Malheureusement, Champvent concéda l’égalisation sur un pénalty parfaitement inutile à la suite d’une faute de main alors qu’il n’y avait aucun danger. «Si à l’entame de la partie, j’aurais volontiers signé pour un point, je suis extrêmement déçu du verdict final car nous méritions la victoire.

Notre deuxième mi-temps a été convaincante alors que La Sarraz ne s’est procuré aucune occasion de but durant ce laps de temps», nous disait l’entraîneur Tharin. Pas de doute que lors de ce premier match au sommet, La Sarraz a déçu même si techniquement elle  a des arguments à faire valoir. Par sa combativité, Champvent a fait la preuve qu’il aura un rôle à jouer dans ce championnat.

Le point

En 3ème ligue, Bavois II a pris un départ en fanfare et se retrouve en tête de son groupe 4 avec des succès sur SL-Ouchy II par 3-2 et sur Crissier IB par 2-1. En revanche, Orbe II n’a pas confirmé son large succès sur Donneloye.

Il a été tenu en échec 3-3 par Valmont qui était pourtant mené 3-1 en deuxième période. Chavornay, lui, avance à petits pas. Après avoir arraché le nul à Valmont, il a dû partager l’enjeu lors du derby contre Ependes (1-1).

En 4ème ligue, seul Croy a pris le meilleur des départs. Vainqueur à Arnex (1-3) lors de la journée initiale, il a pris la mesure de Veyron Venoge, l’un des favoris du groupe, par 1-0. Montcherand, lui, a dû partager l’enjeu à Arnex (0-0) qui a donc crée la surprise.

Matches nuls également pour Vaulion face à la deuxième garniture de Chavornay (2-2). Enfin, Rances ne confirme pas ses ambitions de vouloir réintégrer de suite la 3ème ligue. Il ne possède que deux points en deux rencontres suite aux remis face à Corcelles/Payerne (1-1) et Desportiva Avenches (3-3).

Photo Pierre Mercier


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire