Un bus Travys

Une compagnie de transport tournée vers l’avenir

Un bus Travys

Un bus Travys

Travys gère les lignes ferroviaires régionales Yverdon-les-Bains-Sainte-Croix, Orbe-Chavornay et Pont-Brassus, ainsi que le service des bus à Yverdon et quelques lignes régionales de bus. Elle a tenu son assemblée générale ordinaire vendredi 17 juin au Grand Hôtel des Rasses, en présence de cinquante-trois actionnaires.

Le président du Conseil d’administration, Luc Martin a souhaité la bienvenue à chacun et plus particulièrement à  Jean-Pierre Grin, conseiller national, ainsi qu’aux délégués des communes et de l’Etat de Vaud. En quelques phrases, il a abordé les points essentiels qui ont jalonné l’année 2010, ainsi que les projets à venir.

Bilan positif pour Mobilis

La fameuse date butoir du 12 décembre 2010 a marqué l’introduction du tarif Mobilis dans le Nord Vaudois et sur les lignes exploitées par Travys. A l’heure actuelle, cette modification tarifaire semble avoir fait ses preuves auprès des voyageurs, puisque la plupart d’entre eux sont gagnants, hormis les clients yverdonnois n’effectuant qu’un trajet en ville.

Autre fait marquant pour l’année 2010, l’amélioration du réseau urbain, en réponse à un rapport préconisant une exploitation performante à l’horizon 2020. C’est donc avec dix ans d’avance que la première phase du projet a été mise en œuvre par les communes concernées (Yverdon-les-Bains, Montagny et Cheseaux-Noréaz). Enfin, dernier point phare, le transfert de la caisse de pensions du personnel auprès de la Fondation de Prévoyance Profelia, gérée par les Retraites Populaires.

L’immobilisme n’étant pas à l’ordre du jour, différents projets pour le futur sont d’ores et déjà en marche. Parmi eux, sur la ligne Orbe-Chavornay, la création du nouveau raccordement avec l’électrification au standard CFF et la sécurisation de la ligne aux normes européennes.

Avant de terminer son rapport, Luc Martin a encore signalé que son mandat de président du conseil d’administration touchait à sa fin et qu’il avait éprouvé une grande satisfaction à l’assumer, depuis la création de la Société en 2001.

Nombre d’utilisateurs en progression

Le directeur, Daniel Reymond a pris ensuite la parole pour commenter brièvement les résultats de l’exercice écoulé. Il a relevé l’évolution réjouissante au niveau du transport de voyageurs, avec une progression globale de 5,4% et une augmentation des recettes de 7,9%. Un bon résultat toutefois nuancé par un déficit de Fr. 1 105 000.– dû à la recapitalisation de la caisse de pensions.

Les 10 ans de Travys

A l’issue de l’assemblée, Daniel Reymond signala que Travys fêtait ses 10 ans d’existence cette année et que l’événement serait célébré en octobre prochain, à Yverdon. En avant-première, la société présenta ses nouveaux uniformes de travail, lesquels seront officiellement inaugurés lors des festivités de cet automne.

Que de changements, de restructurations et d’améliorations apportées au réseau de transport public du Nord Vaudois depuis 2001, lorsque les forces des différentes compagnies régionales ont été réunies. Cette dernière décennie a été marquée par une évolution constante et Travys a su anticiper et s’adapter aux exigences des voyageurs et des collectivités publiques.

Pour terminer, Daniel Reymond prit congé de Luc Martin et annonça que son remplaçant avait été élu en la personne de Daniel von Siebenthal, syndic d’Yverdon-les-Bains.

 

Photo Jocelyne Bauhofer (Travys SA)