Petits commerces

Petits commerces

Petits commerces

Petits commerces

Même si la conjoncture helvétique n’est pas aussi mauvaise que celle  de la plupart de nos voisins, les Suisses veillent à leurs sous qu’ils ne dépensent pas sans compter. Cela sous-entend qu’ils donnent souvent la préférence aux grandes surfaces où ils ont le sentiment, parfois justifié, de moins dépenser.

Pourtant, ils auraient tort de négliger les petits commerces. D’abord souvent parce que la qualité est meilleure, parce que le conseil est plus avisé et que le service après-vente est compétent. En plus, ces magasins sont une attraction au centre de nos localités et permettent de maintenir une certaine animation.
Malheureusement, plusieurs boutiques ferment leurs portes, ces derniers temps à Orbe. Pour l’exemple, citons la disparition du commerce de vidéos, victime de la concurrence d’internet et de bien d’autres biais du genre, ou la fin de bail du commerce d’habillement masculin de Picard Modes après des décennies de présence. C’est bien triste mais il faut se rendre compte que la ville se trouve être de taille critique.

Avec ses 6’500 habitants, Orbe est trop petite pour prétendre entretenir tous les types de commerces comme elle est trop grande pour n’offrir qu’un minimum d’échoppes. C’est pourquoi les prévisions d’agrandissement de la localité devraient ouvrir de meilleures perspectives pour ces négoces fort utiles.
On se réjouira de l’ouverture d’une nouvelle station-service avec shop dans un quartier appelé à se développer mais on espère surtout que les boutiques du centre-ville résisteront à cette mauvaise passe afin que la cité conserve son attractivité et sa convivialité.