Eoliennes

Froid, chaud

Eoliennes

Eoliennes

C’est une lapalissade que de vous dire que l’on traverse une période polaire. Fait relativement rare dans nos régions puisque l’on se réfère à 1956 pour trouver des similitudes sur la durée. Par bonheur, contrairement à certains pays, la Suisse ne déplore pas ou peu de morts, victimes du froid. Cela sous-entend que nous avons encore les ressources énergétiques suffisantes pour faire face. C’est un vrai bonheur que l’on ne mesure pas toujours, engoncés que nous sommes dans notre confort habituel.

Il faut espérer que cela sera toujours le cas. A l’heure où l’abandon du nucléaire est prôné par le Conseil fédéral lui-même, il faudra bien mettre en place des alternatives pour conserver ce luxe. Le Canton de Vaud tergiverse en matière de ressources énergétiques.

On doit donc se réjouir de l’attitude des habitants de Sainte-Croix qui se sont déclarés favorables à l’implantation d’éoliennes au-dessus du village. Certes, à une courte majorité et cette votation n’avait qu’un caratère consultatif. Si l’on peut comprendre certains arguments des opposants, on se doit malgré tout de songer à demain. Car il faudra bien équiper notre pays de structures énergétiques qui nous permettront de demeurer compétitifs à tous les niveaux.

Quitte à sacrifier un peu nos paysages et accepter certains petits ennuis comme ceux du bruit relatif qu’émettent ces grandes hélices.

A Sainte-Croix, comme ailleurs dans cette région, la solution des éoliennes s’impose si l’on ne veut pas dépendre essentiellement de l’étranger pour notre approvisionnement en énergie.