Révolution de jasmin

Faux calcul

Révolution de jasmin

Révolution de jasmin

Le sud du bassin méditerranéen menace d’exploser. La Tunisie a déjà fait sauter le couvercle. On craint que d’autres nations suivent le mouvement, des pays souvent soutenus par l’Europe occidentale, laquelle voyait dans ces dirigeants les garants de leurs intérêts économiques dans cette région.

Ce calcul ne semble pas avoir été le bon. En effet, ces dictateurs finissent par lasser leurs peuples. Il aura fallu l’augmentation des prix des produits alimentaires de base pour provoquer des révoltes. En Tunisie, ce ras-le-bol résultait aussi d’autres frustrations comme le chômage ou l’absence de liberté.

En spéculant sur ces tyrans, l’Occident croyait pouvoir stopper l’influence d’Al-Qaida. S’il est vrai qu’il existe une mouvance favorable à ce mouvement, elle est due en grande partie au désœuvrement des jeunesses musulmanes. Or, les gens d’Afrique du Nord veulent travailler et l’économie passe par le commerce international.

Les peuples arabes savent bien que leur salut ne viendra pas de ces terroristes, qui n’ont pas de véritable programme à proposer. Il faut donc faire confiance à l’intelligentsia locale qui saura faire le bon choix pour des peuples qui veulent s’affirmer autrement que par des attentats.