Bien mieux que prévu

Ueli Maurer

Ueli Maurer

Alors que Hans-Rudolf Merz se trouve englué dans l’affaire libyenne, un autre conseiller fédéral n’a pas manqué d’étonner le monde politique, ces dernières semaines. Ueli Maurer a donc décidé de diminuer les rangs de l’armée.

Dans quelques années, il aimerait que le contingent passe de 120’000 soldats à 80’000. En outre, il estime qu’il n’est plus utile d’acheter des chars et certains armements, plus en phase avec les affrontements d’aujourd’hui. Enfin, il a souhaité que notre armée effectue des missions de paix à l’étranger.

Ces propos n’ont pas manqué d’étonner de la part d’un représentant de l’UDC. Définitivement, le dernier des sages en place surprend. A observer son action au Palais, il se démarque de l’image que l’on donnait de lui, comme étant le fils spirituel de Christoph Blocher. On le dit même très fin stratège au point que certains partis politiques se réjouissent de son action.

Cela dit, on l’avait dit intelligent et il le confirme. Et l’on aimerait le croire car j’ai peine à penser qu’il soit machiavélique. Dans sa fonction, il ferait perdre tout crédit à son parti, dans ce dernier cas.

Photo © Keystone/Lauener


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire