Gare de Vuiteboeuf.

Vuiteboeuf : voies doublées pour la cadence à 30 minutes

Pour pouvoir mettre en œuvre la cadence à la demi-heure, il a fallu modifier le point de croisement (qui se faisait à Baulmes) sur la ligne Yverdon – Sainte-Croix. Actuellement à certains moments de la journée, trois trains peuvent circuler en même temps sur la ligne, ce qui implique deux points de croisement, le premier à Vuiteboeuf, le second à Trois-Villes. Ces deux stations ont bénéficié de travaux d’aménagement.

Coût des travaux

Les travaux importants à la gare de Vuiteboeuf ont duré environ 6 mois et ont coûté 8 millions de francs (financés environ pour moitié par la Confédération et le canton).
La direction des travaux a été assurée par TRAVYS et les autorisations délivrées par l’Office Fédéral des Transports.

Deux nouveaux quais et passage sous voies

Il s’est agi de construire deux nouveaux quais de 85 mètres de long et un passage sous voies pour permettre aux voyageurs d’accéder en toute sécurité à l’autre quai. Si la plus grande partie des travaux a été effectuée par des entreprises spécialisées du génie civil et de technique ferroviaire, le personnel TRAVYS a essentiellement été engagé pour ce qui concerne l’exploitation ferroviaire et le montage des installations de sécurité. Le chantier n’est pas encore tout à fait terminé, et les travaux nécessitant l’interruption du trafic ont pu être effectués durant les phases d’interruptions annuelles.

Grosse préparation et satisfaction des clients

Un important travail de préparation a été réalisé en amont, au sein de l’ensemble des départements de l’entreprise, et a permis la parfaite mise en œuvre du nouvel horaire.
Les clients sont très satisfaits de l’augmentation de l’offre due à la nouvelle cadence sur une grande partie de la journée. Il a tout de même fallu aménager la première course au départ de Sainte-Croix pour permettre une correspondance vers Genève.