Au Conseil de Vaulion

Vaulion taxera au sac

Au Conseil de Vaulion

Au Conseil de Vaulion

C’est après avoir demandé l’aide divine, que le président du Conseil Philippe Magnenat a ouvert la séance du 25 octobre dernier à 20 h.
Parmi les points discutés, la séance a été surtout consacrée à la gestion des déchets de par la volonté d’introduire au 1er janvier prochain, la taxe au sac, notamment, selon le principe du pollueur payeur.

La Commission préconise la taxe au sac

Danielle Guignard, présidente de la commission chargée de l’étude du préavis 2012-13 intitulé «Révision du règlement communal sur la gestion des déchets et introduction du principe de causalité pour la taxation des déchets» a ainsi rendu les conclusions de la commission chargée d’étudier la question.
Pourtant évoquée lors d’un précédent Conseil, il en ressort que la taxe au poids n’est pas la solution la plus opportune. La solution proposée par la commission est l’introduction de la taxe au sac, «qui est un principe simple et peu coûteux à mettre en place et qui ne bouleversera ainsi pas les habitudes des usagers» selon Claude Goy, municipal en charge du dossier.

Outre cette taxe au sac, la commission propose, dans le même temps un nouveau montant de taxation forfaitaire à l’habitant de Fr. 100.– en lieu et place des Fr. 135.– actuels. A noter que la nouvelle taxe forfaitaire pour les habitants exonère les enfants et adolescents jusqu’à 18 ans. Le même montant de Fr. 100.– a été décidé pour les entreprises ainsi que pour les résidences secondaires.

Le Conseil communal, après un vote à mains levées, a ainsi accepté le préavis sur la gestion des déchets à la quasi majorité.
Claude Goy mentionne également qu’une séance d’information aura lieu à Vaulion le 17 novembre prochain afin d’informer les habitants.

Un local de cuisine pour les Sociétés locales

Sinon, il est à relever que les Sociétés locales de Vaulion bénéficient désormais d’un local de cuisine adjacent à la Grande Salle de Vaulion. Une structure qui a pour objectif de permettre aux sociétés concernées d’organiser de manière plus confortable leurs soirées et autres événements.
La prochaine séance du Conseil général aura lieu le 6 décembre.

Photo Didier Decrausaz