Nicolas Bersier (rapporteur en matière financière) et Steve Magnenat conseiller et banquier).

Vaulion: le problème des eaux et des ordures

Nicolas Bersier (rapporteur en matière financière)  et Steve Magnenat conseiller et banquier).

Nicolas Bersier (rapporteur en matière financière) et Steve Magnenat conseiller et banquier).

Le législatif vaulieni, sous la présidence de Philippe Magnenat, s’est montré solidaire de sa Municipalité dans le domaine budgétaire. Il a d’abord approuvé le budget 2012 de Fr. 2 321 240.– avec un déficit présumé de Fr. 80 072.–.
Il a également donné son accord pour l’augmentation du plafond d’endettement à Fr. 4 385 000.–, alors qu’il est de 3,4 millions actuellement. De même, le plafond de cautionnement a été porté à Fr. 294 000.– dont moins de la moitié est utilisée présentement (Fr. 110 000.–).

Les explications apportées par le boursier Daniel Roch et par le syndic Claude Languetin ont dissipé les interrogations du conseiller-banquier Steve Magnenat. La commune devra cependant se pencher sur les postes «eaux et ordures», qui péjorent les finances communales et qui devraient être équilibrés selon la loi mais qui ne le sont pas encore à Vaulion.

Le rapporteur de la Commission de gestion, Christian Gabella, a relevé que des travaux seront nécessaires, notamment dans les locaux scolaires et au clocher de l’église. Pour sa part, la municipale Madeleine Guyon a déposé un préavis qui voudrait que l’on transforme un garage et une écurie de l’hôtel des Trois Cœurs en un local de débit pour les sociétés qui organisent des manifestations au village.
Du Sénégal aux escargots
En fin de séance, le syndic a proposé que la commune étudie un projet de collaboration avec un village sénégalais en matière informatique. C. Languetin désirait surtout savoir si le Conseil communal accorderait à la Municipalité le soin d’étudier cette entraide tiers-mondiste.

C’est par 17 voix sur 24 conseillers présents que le législatif a accepté d’entrer en matière, en attendant une proposition concrète. Pour terminer cette ultime séance de l’année, le syndic s’est d’abord montré satisfait de la collégialité de la nouvelle Municipalité, avant d’inviter tout ce beau monde à se retrouver au restaurant pour manger les escargots comme la tradition le veut à Vaulion depuis des décennies.

Photo Pierre Mercier