C. Costa devance St. Heniger vers la Chute du Dard.

Montée du Nozon spectaculaire et populaire

 

C. Costa devance St. Heniger vers la Chute du Dard.

C. Costa devance St. Heniger vers la Chute du Dard.

350 participants ont foulé le vallon pour une bonne cause.

Une foulée vers l’espérance

Les coureurs ont souffert de la chaleur sur le tracé de la Montée du Nozon, 16e du nom et la première pour «Les Galops du Terroir» regroupant les courses régionales. Le lâcher de ballons du matin par les enfants était une fresque colorée dans le ciel. Après ils sont partis à l’assaut du parcours qui sillonne le village, évitant toute circulation. Une excellente initiative, mise en place depuis quelques années, qui évite le stress aux parents. C’est un bonheur de voir tous les enfants courir pour une bonne cause. Grands et petits, ils en ont fait des foulées…

La Montée, sous une chaleur intense

Dès 15 h. 30, les concurrent(e)s, s’élancèrent sur ce tracé particulier, plat au début  suivi d’une dénivellation sévère (~500 m sur 13,1 km) pour passer la ligne d’arrivée à Vaulion.  Pierre Fournier, sans rival l’an passé, n’a pu suivre le rythme imposé par César Costa (Martigny). Pour sa première participation, il prit la tête dès le début de la course.  Au passage très abrupt de la cascade du Dard, au 3e  km , seul Stéphane Heniger (Yverdon) se maintenait dans son sillage. La montée dans les gorges du Nozon le laissait seul en tête, et à l’arrivée, il franchissait la ligne en 52:41.79. Il améliorait de 1:01:00 le temps de P. Fournier de 2010 et devançait St Heniger de 1:11.00. Patrick Vonlanthen (Yvonnand) complétait  le podium en 57:20.30.
Chez les dames, Sandra Annen-Lamard (Ecublens) était sans rivale: elle gagnait l’épreuve  pour la 5ème fois consécutive, en 1h06:17.04 améliorant son temps de 48 sec. laissant sa dauphine, Ruth Gavin (Chesalles) à 1:45. Carole Genoud (Cossonay) prenait la troisième place à 2:30.

Cette épreuve a connu un succès populaire intense, récompensant le comité et les bénévoles.

Photo Marlène Rézenne