Vue aérienne de la gare rénovée

Vallorbe: une gare du 21e siècle

Une soixantaine de personnes ont pris part à la cérémonie organisée par les CFF et la commune pour marquer la fin des travaux effectués durant ces deux dernières années pour environ 2 millions de francs, soit la nouvelle couverture du toit, une rampe pour permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder au quai TGV, ainsi qu’un nouveau système d’horodateurs acceptant les moyens modernes de paiement. Parmi les invités officiels, on notait la présence des syndics de Vallorbe, du Chenit, de l’Abbaye et du Lieu, de Laurent Amez-Droz de «CFF immobilier» et de Jean-François Burri de «CFF infrastructure».

Dans son allocution, le syndic de Vallorbe Stéphane Costantini a remercié tous les intervenants, rappelant au passage que ces travaux permettaient à la gare vieille de plus de 100 ans d’entrer dans le 21e siècle.

Redynamiser l’ensemble

Et d’ajouter que «la localité grandit, entre 50 et 100 nouveaux habitants arrivent chaque année. Il est donc légitime que l’offre en matière de transports publics soit à la hauteur des attentes. La gare principale de la localité restera bien sûr celle que nous inaugurons aujourd’hui et permettra, on l’espère, de redévelopper également le trafic des marchandises et de trouver de futures affectations aux locaux inoccupés dans ces bâtiments.

Cela fait partie de l’une des priorités de la législature des Autorités de la commune, qui y mettront l’énergie et les moyens nécessaires pour y parvenir. Je sais pouvoir continuer à compter sur le soutien des CFF, de Travys, de Car postal et des autres entreprises de transports». Un grand merci a aussi été adressé à Christina Gracio qui a repris l’exploitation du Buffet de la Gare et qui fait déjà le bonheur des Vallorbiers et de nombreux clients de passage.

© Photo Pierre Blanchard