Un RER en provenance de Vallorbe, avec à gauche le fameux embranchement permettant aux trains de La Vallée de rejoindre Vallorbe.

Vallorbe: RER Vaud, belles perspectives ferroviaires pour les Vallorbiers

La presse s’est longuement penchée la semaine passée sur les nouveautés qui permettront aux usagers de La Vallée de Joux de bénéficier à l’horizon 2021 des avantages d’une liaison RER Vaud directe avec Lausanne, avec les améliorations que ceci implique au niveau des cadences. Mais cette mise en œuvre aura aussi des avantages pour les habitants de Vallorbe. Dans la Cité du fer en effet, il y a de nombreuses années que l’on travaille sur ces questions, en collaboration avec le canton et les CFF.

Parmi les avantages, on note le maintien et la primauté de la gare principale, en particulier en raison de la halte du TGV Lyria. Les CFF ont très bien saisi le problème, puisqu’ils viennent d’investir plus de 2 millions de francs dans la rénovation du toit de l’édifice, la mise en place d’accès pour les personnes à mobilité réduite et la création de conditions-cadres ayant permis la réouverture récente du Buffet de la Gare, dans une formule aux ambitions contenues, mais qui apporte à l’édifice un peu de la vie qu’elle avait perdu au fil des ans.

Le Day

La deuxième gare de Vallorbe datant de la fin du 19e siècle sera démolie et reconstruite à environ 200 mètres de sa position actuelle, en direction du pont du Day. Ceci pour permettre aux rames du RER Vaud d’emprunter sans rebroussement la voie menant à La Vallée de Joux. À relever que la commune maîtrise le foncier avoisinant et que la construction de la nouvelle gare sera accompagnée de la création d’un « Park & Ride », voire d’un commerce. Le Day ne devient pas la gare principale de Vallorbe, mais augmente en importance. Pour le syndic Stéphane Costantini, «cette transformation qui sera étudiée puis mise à l’enquête par une PAP (procédure d’approbation des plans) en 2018 aura plusieurs avantages au terme de son exécution en décembre 2021, lors du changement d’horaire.

Sans compter le financement du projet qui ne coûte rien à la commune, une cadence à la demi-heure sera définitivement mis en place. Il n’y aura pas de rebroussement au Day comme certains l’avaient imaginé dans le passé, mais un système de «coupe accroche» qui verra certaines rames, aux heures de pointe, être découpées en deux tronçons autonomes, l’un d’entre eux montant directement à la Vallée ou vice-versa et l’autre poursuivant sa course vers Vallorbe. Enfin, les infrastructures amélioreront les accès à la zone industrielle de Vallorbe, elle-même en plein développement, et entourée aussi de bâtiments d’habitation récents. À tout ceci, il convient encore d’ajouter la création d’une ligne régulière de bus qui reliera les deux gares».

Améliorations locales proposées à partir du 11 décembre

La Vallée de Joux : Introduction du lundi au vendredi de liaisons directes pour Lausanne, départ du Brassus à 5 h. 02 et 6 h. 04. Retour depuis Lausanne à 16 h. 34 et 17 h. 34.
Arnex-sur-Orbe : Avec le nouvel arrêt des trains des heures de pointe, Arnex bénéficie désormais d’une cadence d’un train toutes les 30 minutes le matin vers Lausanne, et le soir depuis Lausanne.