Vue de la grande salle depuis le fond de la scène.

Vallorbe: le chantier du Casino progresse

Vue de la grande salle depuis le fond de la scène.

Vue de la grande salle depuis le fond de la scène.

Le Casino de Vallorbe manque aux Vallorbiers depuis qu’il est en chantier. Et samedi passé, la Municipalité avait organisé une journée portes ouvertes pour permettre au public de se rendre compte, en situation, de l’avancement des travaux. Et de découvrir aussi certains trésors que le bâtiment recèle ou que les travaux ont permis de dévoiler.

Dans les temps

Sur place, la Municipalité, au grand complet, accueillait les visiteurs venus nombreux. Le syndic lui-même accompagnait volontiers les Vallorbiers pour leur fournir toutes les informations qu’ils souhaitaient obtenir. «La marche des travaux est strictement conforme aux plans qui ont été étudiés. Nous n’avons eu aucune mauvaise surprise et le cahier des charges peut être parfaitement respecté, dans le temps et dans la nature des travaux», assurait Stéphane Costantini, qui ajoutait que «sur le plan financier aussi, le plan était respecté».

Le chantier est actuellement aux mains des maçons et des techniciens qui s’affairent pour reconstruire l’intérieur de l’espace selon les lignes du projet. Les volumes sont respectés, les éléments historiques sont préservés. On pense en particulier au magnifique plafond en bois de la grande salle, dont on connaissait l’existence avant les travaux à la suite de sondages, mais dont on ne connaissait pas l’état de conservation.

Actuellement, on peut être sûr que sous réserve de quelques orifices qui avaient été pratiqués pour des aérations et qui devront être obturés par des pièces neuves, ce plafond pourra être intégralement conservé dans son état d’origine.

Nouveaux volumes et nouvelles installations

A relever au stade actuel du chantier la construction de l’ascenseur, qui permettra de desservir tous les étages, la création en bas d’un espace fumoir fermé ou encore le nouvel office pour la cuisine à l’étage de la grande salle, qui permettra au futur tenancier du restaurant de préparer intégralement des repas simples pour plusieurs centaines de personnes. A ce sujet, le syndic Stéphane Costantini confirme que «les auditions des intéressés par l’affermage du restaurant du Casino vont commencer sous peu et que le choix de la Municipalité interviendra une fois que tous les candidats auront été reçus».

Des solutions astucieuses

A l’extérieur, on peut voir aujourd’hui, contre le bâtiment, la fosse à pellets qui permettra d’assurer le chauffage à bois de l’édifice, qui est complété pour les périodes d’été ou d’entre saison par un système au gaz. Les circulations autour du bâtiment seront aussi aménagées de façon à permettre un accès aisé pour les livreurs du restaurant, ainsi qu’une possibilité pour les compagnies de théâtre ou de spectacles, de venir sous le bâtiment et de hisser des décors directement depuis un camion jusque sur la scène, ceci grâce à une trappe aménagée dans le sol de l’étage inférieur et un système de treuil.

Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au début 2012 pour pouvoir découvrir l’édifice dans ses nouveaux habits, intérieurs et extérieurs.

Photo Olivier Gfeller