Claude Magnenat (bonnet) à la télécommande.

Vallorbe: la tête dans les étoiles

C’est dans le cadre du programme de loisirs proposés par Entraide 2030, que Line-Claude et Claude Magnenat, astronomes amateurs, proposent des soirées d’observation du ciel lorsque les conditions de visibilité sont idéales. Samedi était une soirée sans lune, donc obscure ce qui nous a permis d’observer les étoiles au télescope, puis de les situer dans le ciel à l’oeil nu.

Après réglage de l’appareil, qui mémorise 40 000 objets célestes, nous avons pu observer plusieurs amas globulaires (concentrations d’étoiles, sortes de galaxies à l’intérieur de la nôtre) dont M13 dans la constellation d’Hercule qui comporte 800 000 étoiles à 25 000 années-lumière de la terre (AL). Des nébuleuses, dont celle de l’Haltère baptisée «trognon de pomme» a été aperçue à 1200 AL. Les nébuleuses sont des étoiles qui ont explosé et dont l’on aperçoit les poussières résiduelles qui elles-mêmes formeront probablement de nouvelles étoiles.

Parmi les planètes, nous avons observé ce jour-là Neptune, puis Uranus qui se trouve à 2,8 milliards de km. Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du système solaire est à 4,2 AL, ce qui rend fortement improbable la possibilité de faire connaissance avec des extraterrestres dans un proche avenir. Parmi les galaxies, nous avons observé Andromède, notre voisine située à 2,54 millions d’AL et celle du Cigare, visible par la tranche d’où son nom. Claude et Line-Claude sont intarissables sur ce sujet en particulier et bien d’autres en général et surtout particulièrement accueillants.

Après une soirée pareille, si l’on pense que la lumière parcourt 300 000 km/sec et que les distances intergalactiques se calculent en millions d’AL, on relativise notre importance et cela nous donne une leçon de modestie.

"Vallorbe: la tête dans les étoiles", 5 out of 5 based on 1 ratings.