L’équipe éducative, de gauche à droite Solange, éducatrice, Matthieu Bailat, directeur et Jessie, apprentie.

Vallorbe: «La Récré» inaugurée

Samedi passé à Vallorbe, l’UAPE «La Récré» a été inaugurée en présence des représentants de l’AJOVAL et des autorités politiques locales, en particulier du syndic Stéphane Costantini et de sa collègue municipale des écoles Madeline Dvorak. Située dans les locaux de l’ancienne «Marmaille», qui fut une petite école dans les années 1970 puis une garderie, mais profondément transformée en 6 mois pour être affectés à son nouvel usage, cette unité d’accueil repensée par le bureau d’architecture Romain Carnal offre une capacité de 24 places.

Sa mise en service a eu lieu à la rentrée scolaire d’août et son taux d’occupation est déjà très satisfaisant, démontrant son utilité évidente dans une petite ville qui se développe. «Nous ne sommes pas encore complets, précise son jeune directeur Matthieu Bailat, mais, certains jours, nous «tournons» déjà à deux équipes de gosses. Il nous reste encore quelques places disponibles, selon les jours». Une équipe de deux éducateurs et d’une stagiaire prennent soin des enfants dont les âges se situent entre les classes 1P et 6P Harmos, soit de l’ancienne 1ère enfantine à l’ancienne 4e primaire.

Des locaux spacieux et attirants

Le bâtiment de la «Marmaille», sur le sort duquel la commune et la commission chargées d’étudier sa réaffectation ont longuement planché, ne se prêtait à ce nouvel usage qu’au travers d’un toilettage très important. Sa proximité avec les bâtiments du collège et ceux de la garderie Tire-Lune a été déterminantedans le choix de la transformation. Ce nouvel équipement social de la petite enfance vient harmonieusement compléter un dispositif global d’enseignement et d’accompagnement des jeunes dont Vallorbe et les communes voisines peuvent être fières. Les nouveaux locaux sont fonctionnels, colorés et très lumineux.

On s’y sent bien et l’équipe d’éducateurs met tout en œuvre pour que les enfants puissent y passer des moments agréables. Comme le précisait le syndic de Vallorbe dans son allocution: «La boucle est maintenant «bouclée», Vallorbe et les communes voisines disposent d’infrastructures de qualité pour accueillir les enfants depuis leur naissance jusqu’à l’âge de 12 ans.»