Le fort des Millières à Lignerolle et son camouflage de sapins en métal.

Vallorbe: fort de Pré-Giroud,«Bunker» secret révélé pour la première fois

Pour marquer son 30e anniversaire d’ouverture au public, la fondation Pré-Giroud a exceptionnellement ouvert samedi dernier les portes de trois autres bunkers situés à Ballaigues, Lignerolle et Premier.

Le Centi de Premier
Quelque part sur la route le Day-Premier, rien ne laisse à supposer que le paisible sous-bois cache un bunker Centi! Et pourtant, c’est bien ce que les visiteurs ont pu découvrir grâce à une poignée de mordus de la fondation du Fort de Vallorbe ayant âprement négocié pour obtenir d’Armasuisse le prêt de cet ouvrage. Comme l’explique Jean-Michel Charlet, président de la fondation Pré-Giroud, «Il s’agit d’un témoignage précieux de notre politique de défense du territoire à la fin du XXe siècle».

Un canon dans le sous-bois

Parmi les feuillages, ce jour-là, un canon de 10.5 cm, graissé et rutilant pointe fièrement. Sa portée de 2,5 km devait interdire le passage d’éventuels chars sur la route de Jougne. Parmi les derniers témoins de la guerre froide, une vingtaine de Centis ont été conçus en 1995 à partir de tourelles de chars Centurion, mis au rebut quant à eux dans les années 80. Puis la politique militaire a évolué, induisant le murage ou la destruction de la plupart de ces ouvrages, celui de Premier ayant donc été sauvegardé par l’Association Pré-Giroud.

A l’intérieur, hormis une certaine humidité, tout est neuf, immaculé puisque jamais utilisé! L’espace restreint du bunker est prévu pour six hommes.
Alors que trois dorment, trois défendent l’accès au col de Jougne dans la tourelle. Là, le bouton rouge de mise à feu n’a, grâce au ciel, jamais été actionné. L’outillage intact veille dans les tiroirs, ventilation, panneau électrique et transmission téléphonique sont prêts, dénotant la capacité de ce bunker à être opérationnel quasi instantanément.

Ces captivantes visites, incluant les forts de Lignerolle, Ballaigues et Pré-Giroud, étaient assurées par des passionnés de l’association, heureux de partager leurs connaissances.