Anne et Laurent Lasserre recevant les remerciements de la paroisse en fin de culte.

Vallorbe: encore un pasteur qui s’en va…

Anne et Laurent Lasserre recevant les remerciements de la paroisse en fin de culte.

Anne et Laurent Lasserre recevant les remerciements de la paroisse en fin de culte.

On dirait presque qu’ils se sont donné le mot. En effet, plusieurs pasteurs de la région quittent en cette deuxième partie d’été la paroisse qui les avait choisis. Dimanche passé, au Temple de Vallorbe, c’était au tour du pasteur Laurent Lasserre de dire au revoir à la paroisse qu’il avait rejoint il y a deux ans. Son dernier culte avec cène aura lieu dimanche prochain, pour tenir compte de la messe d’adieux du curé Christophe Godel, qui lui aussi va exercer son ministère au delà de la Cité du fer.

Et comme dans une sorte de signe de relève, pour son culte d’adieux, le pasteur Laurent Lasserre a procédé à un baptême. «La petite Amelia baptisée tout à l’heure est comme un cadeau offert pour indiquer que la relève est présente, que la vie continue avec d’autres acteurs» précisera le ministre en fin de culte.

Apporter ailleurs une saveur particulière au pain

Auparavant, il a orienté sa prédication dominicale sur les nourritures terrestres et les nourritures spirituelles, en continuité avec la parole du jour de Jean 6 citant notamment la célèbre phrase du Christ : «Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif». Dans l’esprit du pasteur Lasserre, tous les hommes font partie intégrante d’un pain symbolique unique, mais lui apportent chacun à sa manière, une saveur particulière.

C’est dans cet esprit que, particulièrement heureux de ses deux années à Vallorbe, il va dorénavant s’occuper de groupes de jeunes du côté d’Echallens. Pendant un certain temps, son poste sera occupé, en remplacement, par le pasteur Etienne Roulet.

Photo Olivier Gfeller