Casino de Vallorbe en travaux.

Vallorbe: des serrures qui pensent

Casino de Vallorbe en travaux.

Casino de Vallorbe en travaux.

Lundi soir a eu lieu la première séance de l’année 2012 du Conseil communal de Vallorbe, placée sous l’autorité de Luc Neuschwander, président. Avec deux points principaux à l’ordre du jour : un crédit de réfection d’un tronçon de la rue des Grottes et un autre pour l’acquisition d’un nouveau système de clés et de cadenas intelligents.

Le premier est un projet qui fait suite à la réfection du premier tronçon de la rue des Grottes, qui a été menée en 2009. Il s’agit cette fois d’une réfection complète de la chaussée et de deux murs de soutènement sur une distance de 300 mètres environ, entre les numéros 2 et 14 de la rue en question.

Le crédit nécessaire à cette rénovation complète s’élève à Fr 1.620 millions. Il a été voté sans discussion et à l’unanimité, la nécessité des travaux ne faisant aucun doute pour personne. Dans le cadre de la rénovation du Casino et de la construction du nouveau collège, la commune a acquis un système de clés et de cadenas intelligents, programmés à distance par un système informatique central. Les pertes de clés sont rapidement résolues et la gestion des accès aux locaux grandement facilitée.

Pour une dépense de Fr. 188 000.–, le Conseil a voté, une nouvelle fois sans discussion et à l’unanimité, l’acquisition de ce système pour l’ensemble des locaux communaux.

Que deviendra donc la police municipale

Dans une intervention individuelle remarquée, la conseillère Lorianne Bogliano-Foretay a interpellé la Municipalité au sujet du futur de la police municipale. «Faut-il que le Conseil ou la population fasse pression sur les autorités cantonales pour obtenir, dans le cas de Vallorbe, une dérogation au nouveau système policier cantonal et pour garder une vraie police municipale dotée du pouvoir de contrainte et dûment armée?» a-t-elle ainsi demandé à l’exécutif.

Par la voix de Sylviane Tharin, municipale en charge du dossier, l’exécutif a simplement indiqué qu’une nouvelle séance aurait lieu prochainement avec les autorités cantonales sur la base du nouveau règlement d’application qui est parvenu à la Municipalité. Visiblement cette question est délicate et l’exécutif avance à pas de loup pour défendre au mieux les intérêts particuliers d’une commune frontalière et dotée d’un Centre de requérants fédéral, accompagné de ses désagréments.

On notera aussi l’intervention de Yann Jaillet, qui s’inquiète, pour l’été, de la prolifération des requérants aux abords du camping et de la piscine, qui n’ont pas toujours des comportements conformes aux règles en vigueur. Cette présence semble avoir un effet négatif sur la fréquentation des installations, et sur l’entrain des bénévoles qui en assurent le fonctionnement. «Ce n’est pas la Confédération qui financera la gestion de ces installations le jour où les bénévoles auront baissé les bras» a-t-il ajouté. La Municipalité a décidé de placer un nouvel agent de sécurité privé sur ces sites, en permanence durant la période d’été.

Le Casino va rouvrir en juin

Le Casino rénové ouvrira dans les temps. Dès le 12 mai, l’Auberge communale restaurée sera ouverte au public. Les autres locaux du Casino seront inaugurés dès le 21 juin durant une quinzaine de jours au travers de diverses manifestations et spectacles. Le Conseil tiendra sa première séance dans sa nouvelle salle fin juin.

Photo Olivier Gfeller