Stéphane Truan, nouveau conseiller communal

Vallorbe: centre médical en projet

Stéphane Truan, nouveau conseiller communal

Stéphane Truan, nouveau conseiller communal

Un rapport favorable de la commission chargée d’étudier le préavis 1/13 bis municipal demandant un crédit de Fr. 64 000.– pour l’éclairage public au chemin du Trésit a été accepté à l’unanimité par le conseil. Il s’agit de mettre en place sept candélabres sur une distance de 230 mètres depuis la bifurcation du N° 33 du Trésit jusqu’à l’Auberge des Jurats.

Le préavis 02/13 bis a aussi été accepté. Il s’agit d’accorder à la Municipalité un crédit de Fr. 50 000.– pour la mise en séparatif des eaux claires/usées d’une partie de la rue du Mont d’Or. C’est une opportunité pour la commune de profiter de la création d’une nouvelle maison familiale et des travaux inhérents à cette construction. De toute façon ces travaux devaient être faits prochainement selon la loi suisse pour la protection des eaux.

Bâtiments communaux

En 2011 le Conseil autorisait la Municipalité à élaborer un projet d’avenir concernant les bâtiments communaux sis à la rue de l’Ancienne-Poste n° 38, 44 et 46. Stéphane Costantini, syndic, dévoile le projet choisi parmi différentes variantes par la Coopérative d’habitation d’utilité publique COOPELIA, après qu’un partenariat public-privé fut défini. Les six parcelles offrent une superficie de 1376 m2. Il est prévu ce qui suit:
1) démolition de toutes les constructions existantes.
2) construction de 4 immeubles continus en respectant leur intégration au sein du quartier.
3) création aux sous-sols communs des quatre bâtiments de 31 places de stationnement et divers locaux techniques.
4) création à l’intérieur des immeubles n° 38 et 42 de 12 logements protégés de 2 pièces chacun + caves, un appartement de 3 pièces pour le concierge, greniers, 1 studio et une surface communautaire.
5) création dans les immeubles n° 44, 46, de cabinets de physiothérapeute, de cabinets dentaires, de surfaces réservées aux médecins, de locaux réservés au Centre médico-social (CMS) et un espace pour le Centre social régional (CSR).

Une séance de présentation du projet auprès des partenaires locaux de la santé est prévue à mi-mai 2013. Puis s’ensuivra une soirée d’information à la population. La plupart des négociations avec les différents partenaires sont conclues, quelques détails restant en suspens.

La surface pour le cabinet médical est prévue afin que plusieurs médecins privés puissent utiliser le même matériel technique et administratif afin d’optimiser l’offre et diminuer les charges. Le calendrier s’établit comme suit: finalisation du projet, mise à l’enquête et démolition des bâtiments actuels en 2013. Printemps 2014, fermeture de la route de l’Ancienne-Poste à la circulation pour assainir ce tronçon et commencer la construction du nouveau bâtiment. Fin 2014 et début 2015: fin des travaux.

La Gare CFF sur la voie de garage?

C’est le serpent qui se mord la queue, l’Arlésienne à Vallorbe. Cet énorme bâtiment est une véritable friche bâtie et sans entretien. Les locaux sont vidés, le désert intérieur. Après plusieurs interpellations, la commune répond systématiquement que le bâtiment ne lui appartient pas, que divers contacts et propositions ont été faites aux CFF, que ces propositions n’ont pas été retenues par le propriétaire quand celui-ci se donne la peine de répondre.

Mais ce bâtiment a été construit avec l’argent public. N’existe-t-il aucune autorité qui puisse intervenir pour nettoyer cette vitrine présentée à nos visiteurs? Par contre la sécurité a été améliorée, les surveillances se feront aussi le week-end et seront étendues.

Engagement d’un agent sécuritaire

Sylviane Tharin, municipale, annonce au Conseil que Madame Houda Bellatar a été engagée comme agente à la sécurité municipale. Elle a une expérience dans la sécurité privée et a commencé sa formation officielle d’AST.

Photo Jean-Louis Löffel