Le chantier depuis la rue de Pontarlier.

Deux nouveaux locatifs à Vallorbe

Le chantier depuis la rue de Pontarlier.

Le chantier depuis la rue de Pontarlier.

Les Vallorbiers s’en sont rendu compte depuis quelque temps: ça bouge entre la rue de l’Ancienne-Poste et la rue de Pontarlier. Une sorte de grand trou est en train d’être pratiqué dans le talus qui soutenait jadis un bâtiment du quincaillier Jaquet. Ces travaux de terrassement préfigurent la construction de deux immeubles de dimensions moyennes. Le premier, qui donnera sur la rue de l’Ancienne-Poste comprendra 8 appartements en location. Le second, plus grand, de quatre étages mais ne dépassant pas le milieu de la tour voisine en hauteur, donnera sur la rue de Pontarlier et comprendra 14 appartements.

Des appartements modernes et fonctionnels

Le groupe Investis SA, propriétaire et dont le siège est à Echandens, se consacre essentiellement à la construction et à la mise en valeur d’un patrimoine immobilier de rendement à long terme, constitué d’immeubles locatifs dont les emplacements sont soigneusement sélectionnés. Les 22 nouveaux appartements de Vallorbe seront construits selon les normes Minergie. Ils comprendront des logements de 2,5 à 3,5 pièces, entièrement équipés, de 50 à 85 m2. Un parking souterrain de 14 places sera construit, avec un accès depuis la rue de Pontarlier. Des places de parking extérieures seront aussi mises à disposition des locataires et des visiteurs.

Des loyers raisonnables pour une offre qui augmente

Le pilote de l’opération, la société Les Résidences Emma, et singulièrement son animateur Miguel Aparicio, indique des loyers probables se situant dans une fourchette allant de
Fr. 900.– à Fr. 1 300.–«Vallorbe manque d’appartements à louer, et ce sera sans doute un ajout bienvenu à l’offre actuelle» précise encore l’intéressé. Contrairement aux bruits qui circulent en ville et ailleurs, aucun des appartements en question n’est actuellement loué, puisque la régie n’a même pas encore été choisie.

A relever que la mise en location est prévue pour septembre 2012. D’ici là, on souhaite bon courage aux riverains et voisins.

Photo Olivier Gfeller