L’intérieur de la Vieille Auberge sera rafraîchie avant sa réouverture en septembre.

Dernier conseil de la législature à Valeyres

L’intérieur de la Vieille Auberge sera rafraîchie avant sa réouverture en septembre.

L’intérieur de la Vieille Auberge sera rafraîchie avant sa réouverture en septembre.

Comptes communaux bénéficiaires

Les comptes communaux se soldent par un bénéfice de Fr. 50 131.–. Selon le municipal des finances, Thierry Vidmer, ce résultat extraordinaire est dû à des recettes non prévisibles lors de l’établissement des budgets. Les droits sur successions et mutations sont, en effet, impossibles à prévoir pour l’année à venir.

Les habitants seront «branchés» VDSL

Après de nombreuses demandes des habitants du village, la société Swisscom, s’est enfin décidée à offrir la possibilité aux intéressés de se connecter au système VDSL (terme anglais se traduisant par très-haut débit DSL). La commune devra toutefois débourser la somme de Fr. 23 400.– afin de rendre cette opération possible. Les conseillers ont acceptés le préavis de la municipalité sans autre forme de procès.

La «Vieille Auberge» bénéficiera d’un léger «coup de jeune»

La Municipalité ayant été obligée de mettre un terme au contrat qui la liait avec l’ancienne gérante, un crédit de Fr. 120 000.– a été voté afin d’entreprendre des travaux urgents pour un rafraîchissement de l’intérieur du bâtiment, ainsi que quelques changements d’aménagement à la cuisine. Le restaurant rouvrira ses portes le 2 septembre avec de nouveaux tenanciers.

Départs plein d’émotion

Corinne Tallichet-Blanc, future syndique, prend la parole afin de remercier les deux municipaux sortants, Henri Nerny et Jean-Paul Widmer. A eux deux, ce ne sont pas moins de 36 années au cours desquelles chaque mardi, leur soirée était occupée à la gestion des biens communaux. Les conseillers ont applaudi avec reconnaissance ces deux messieurs.

La secrétaire du Conseil général, Sandrine Viale, remettait également son poste, ayant quitté la commune, et c’est avec beaucoup d’émotion que le président du Conseil, Raphaël Berthoud, ainsi que toute l’assemblée ont également remercié leur secrétaire. Raphaël Berthoud tient aussi à souligner qu’André Vidmer a été membre du conseil pendant soixante-deux ans. Si ça ce n’est pas de la fidélité et un engagement auprès de sa commune…

Dernier «coup de gueule» du syndic

Le syndic sortant, Jean-Paul Widmer, prend la parole une dernière fois dans ses fonctions en regrettant fortement que «certains» conseillers, hélas absents lors de cette dernière séance, se permettent de critiquer systématiquement toutes les actions entreprises par la Municipalité ou les décisions prisent par le Conseil général. Cette attitude de suspicion devient franchement inconfortable pour toute personne œuvrant à la bonne marche de la commune.

Il imagine qu’avec des comportements pareils, il reste à parier qu’il n’y aura bientôt plus personne qui osera prendre ces places à responsabilités, si cette situation de «nein sager» systématique continue.

Photo Sylvie Troyon