Une liste de Noël différente

Il était une fois une petite souris qui s’appelait Tilsit et qui vivait avec toute sa famille. Tilsit était un petit souriceau de quelques mois, qui allait découvrir Noël pour la première fois.

Un peu inquiet de savoir si le Père Noël offre aussi des cadeaux aux petites souris, il demanda à sa maman comment faire pour qu’il ne soit pas oublié. Sa maman lui expliqua qu’il fallait faire une petite liste avec son frère et ses sœurs afin de l’envoyer au Pôle Nord.

Le souriceau tout excité à cette formidable idée alla vers sa fratrie. Kiri, Babybel et Mozzarella, ses sœurs toutes follettes et très pipelettes, lui racontèrent tous les cadeaux qu’elles allaient inscrire. Il y avait des poupées, des peluches, du maquillage et des perles. Tilsit demanda à son frère Gouda si lui aussi allait demander tout cela, mais ce dernier se mit à rire aux éclats ! Lui, vouloir des trucs de filles !! Jamais de la vie !! Gouda voulait une voiture téléguidée et un château fort de chevalier pour jouer à «de vrais jeux musclés».

La liste s’allongeait, tandis que Tilsit n’avait toujours rien écrit. Maman souris amena une magnifique enveloppe dorée prête à transporter la précieuse lettre pour le Pôle Nord et vit qu’il manquait les cadeaux pour son petit dernier.

Le petit souriceau s’était isolé dans sa chambre pour faire sa liste à lui, bien fermée dans une enveloppe afin que personne ne puisse la voir, à part le Père Noël bien sûr. Il la donna à sa maman un peu surprise de cette situation et les deux enveloppes partirent pour le grand froid.

Durant tout le mois de décembre Tilsit, refusa de dire à qui que ce soit ce qu’il avait demandé sur sa liste et attendait le passage du Père Noël avec grande impatience.
Le matin de Noël, les cadeaux étaient bien là, le Père Noël avait non seulement pensé aux souriceaux, mais aussi bien reçu leurs listes. Les sœurs toujours aussi bavardes étaient déjà en train de se raconter des histoires en jouant avec leurs nouvelles poupées. Gouda, lui, était en pleine construction de son grand château fort et Tilsit... avait disparu.

Lorsque maman souris un peu tracassée de ne plus voir son petit le chercha, elle découvrit un tas d’immenses peluches. Et là elle vit, tout blotti contre ses cadeaux si secrets et si désirés, Tilsit HEUREUX… Le souriceau fut gêné que l’on découvre ce qu’il avait commandé: des cadeaux de filles. Mais lorsqu’il aperçut le sourire de bonheur et non moqueur de sa maman, sa gêne disparut.

Depuis ce jour, Tilsit joue aux poupées avec ses sœurs et parfois même Gouda amène son château fort pour conter de plus belles histoires encore...