Lecture du rapport de la commission de gestion par Monique Dietrich.

Sergey: conseil général déterminé et décisionnel

Lecture du rapport de la commission de gestion par Monique Dietrich.

Lecture du rapport de la commission de gestion par Monique Dietrich.

En ouverture du Conseil, le président Patrick Gaillard, salue les 22 conseillères et conseillers qui ont dit présent à l’appel de la secrétaire Géraldine Martinis, et présente un ordre du jour des plus copieux.

Côté finances, acceptation de l’arrêté d’imposition pour l’année 2014 à 78% de l’impôt cantonal de base + 3% impôt spécial affecté (épuration).
Robert Gaillard, boursier, a remis un relevé comptable 2012 très lisible à chaque membre du Conseil, document qui laisse apparaître un bénéfice d’exercice de
Fr. 6 204.–. Cette saine situation a amené l’organe délibérant à donner décharge aux intéressés à l’unanimité.

Des déchets ménagers réglementés!

La municipalité, après étude et réflexion sur le long terme, a porté son choix sur la taxe au poids. Un savant calcul entre taxe au sac et au poids, semble démontrer une économie évidente pour la dernière citée. Alexandre Martinis syndic, vulgarise avec clairvoyance ce dossier complexe, où la taxe forfaitaire est fixée au maximum à Fr. 80.– par habitant. Un rabais de Fr. 35.– est offert aux enfants jusqu’à 12 ans révolus. Ce choix de taxe au poids amène la pose de deux «Moloks», qui pèseront, et débiteront le montant dû, d’une carte magnétique. Carte à charger auprès du greffe municipal.

L’organisation d’une déchetterie groupée avec la commune voisine de L’Abergement est toujours pendante, ce qui rend délicat une estimation globale et future du coût des déchets.

Après moult questions, l’assemblée accepte le règlement communal sur la gestion au poids des déchets ménagers, cela à une large majorité.
Cette acceptation débouche sur une demande de crédit de Fr. 30 000.– pour l’achat des deux «Molocks». Crédit, qui va de soi, a trouvé l’aval de l’assemblée.

Préavis de dernière minute

Suite à la réalisation anticipée des travaux sur la route cantonale Montcherand – Sergey par le canton, la municipalité demande un crédit de 95 000 francs, afin de profiter de l’installation de ce chantier pour rénover toute la route de traversée du village. Une opportunité que le Conseil a avalisée à une large majorité. Dès le 10 juin, cette route sera interdite à toute circulation, cela pour 5 semaines.

Étude de fusion

Le syndic s’est donné beaucoup de peine pour expliquer la démarche, de définir le pourquoi du sondage fourni à chaque ménage. Suite à son exposé, le syndic a demandé à l’assemblée l’autorisation d’aller de l’avant pour l’étude d’un projet qui pourrait intéresser la commune. Sollicitation acceptée unanimement par le législatif.
Le Conseil a nommé son bureau, avec la réélection de Patrick Gaillard président et de Emmanuelle Cuendet vice-présidente, et de terminer la séance avec les communications municipales d’usage.

Photo Alain Michaud