Deuxiène depuis la gauche, Anthony Sanchez.

Romainmôtier: exploitation forestière avec le CEP de Vallorbe

Deuxiène depuis la gauche, Anthony Sanchez.

Deuxiène depuis la gauche, Anthony Sanchez.

Anthony Sanchez est responsable au CEP (Centre d’Enregistrement et de Procédure) de l’organisation de journées d’occupation pour les requérants. Il le fait en étroite collaboration avec la commune de Vallorbe ainsi que les communes avoisinantes et les gardes- forestiers de l’arrondissement. Tous les jours, les gens s’inscrivent spontanément pour faire un travail. Et chaque jour il gère une équipe nouvelle, six personnes au maximum, qu’il accompagnera tout au long de la journée sur le site choisi.

Nettoyage forestier

Cette collaboration menait aux abords de Romainmôtier, sur la route de Juriens, pour rendrent les talus déboisés pour la sécurité routière, propres et que le regard des habitants et des visiteurs soit le moins accroché de ce «déshabillage» forestier et printanier. Ce jeudi, les requérants étaient originaires de quatre pays: Nigeria, Guinée-Bissau, Mali et Macédoine.

Ces personnes sont motivées, elles ne se sentent pas inutiles. Elles reçoivent une compensation pécuniaire journalière. Bastien Siggen, garde-forestier du Triage du Nozon, apprécie travailler avec A. Sanchez et les échanges qui en découlent, introduisent une valeur humaine à cette collaboration. Ils ont tous accepté d’être photographiés, et votre serviteur a apprécié ce oui.

Photo Marlène Rézenne