Choix de fleurs cornélien pour les chalands.

Cieux cléments pour la Fête de la Rose

Choix de fleurs  cornélien pour les chalands.

Choix de fleurs cornélien pour les chalands.

La place des Marronniers regorgeait de senteurs.

Une manifestation haute en couleurs

La SDR (Société de Développement de Romainmôtier) gère d’excellente façon les manifestations qu’elle organise. Et surtout, pour celle-ci, elle tient à rester sur cette place des Marronniers, de taille humaine et la dernière qui est en accord avec l’esprit de ce festival de fleurs, parce que: non goudronnée, un véritable exploit de nos jours.
Les chalands ont arpenté le marché floral en petit nombre le matin, puis l’affluence est montée en force vers midi. Dylan en véritable maître queux, aidé par les membres de la SDR, avait concocté un rizotto aux légumes, digne d’un grand chef, et cela dans un vieux chaudron militaire. Il n’en est pas resté un seul grain.

La fontaine s’est bien amusée

Pendant que les parents déambulaient entre les rosiers, plantes et arbustes décoratifs, pivoines, plantes aromatiques ou vivaces, découvraient des livres pour jardiner et divers produits bio et artisanaux, vannerie et poterie, les enfants avaient opté pour faire de la fontaine de la place, une piscine naturelle. Sous le soleil de midi, ils ont adoré ce nouveau jeu, s’amuser dans le grand bassin d’eau bien fraîche. La fontaine n’en croyait pas ses goulots, tous ces mômes que les parents laissaient jouer avec elle. La fête, quoi !

Un mandala géant

A l’entrée de la place, Hyacinthe Savary invitait les flâneurs, tout au long de la manifestation, à créer un mandala avec des matières naturelles. Tous, petits et grands, ont participé à sa réalisation, chacun mettant une part de ses rêves sur le sol. Le résultat était surprenant.

Le ciel est resté sympa, jusqu’à la fermeture officielle de la Fête. Puis il aidait la SDR à balayer les derniers vestiges floraux de la place, en ouvrant ses vannes, pour le plus grand plaisir de la terre.
Rendez-vous était pris, par les exposants très heureux de leur samedi, pour continuer la Fête en 2012.

Photo Marlène Rézenne