Lisa Biancaniello et son appareil photo.

CPNV: concours de photographie remporté par une jeune Rancignolette

Lisa Biancaniello et son appareil photo.

Lisa Biancaniello et son appareil photo.

Chaque année, le Centre Professionnel du Nord Vaudois organise un concours de photographie auquel les élèves sont bien entendu invités à participer. Cette année, sur le thème du développement durable, le 1er prix a été attribué à une élève originaire de Rances, Lisa Biancaniello, qui s’est vu remettre un bon chez «Photo Grancy», magasin de photographie plutôt réputé à Lausanne.

Étudiante en 2e année de médiamatique, elle considère la photographie comme, je cite, «une manière de capturer mon imagination en une image». Partie étudier à Sainte-Croix dans le but de devenir graphiste, Lisa s’est aussi découvert une attirance pour le marketing et la photographie, elle aimerait en faire un hobby plus sérieux et éventuellement lucratif.

Un cadeau de Noël qui a fait naître une passion

Décembre 2010, un cadeau, un appareil photo de très bonne qualité. C’est alors qu’elle s’est mise plus sérieusement à prendre des photos, jouant avec les différents réglages et prises de vue possibles.

Lors d’un stage à 24 heures avant son entrée au CPNV, elle avait été déçue par le peu de liberté d’image et préféré donc garder cela comme hobby, avec toujours la possibilité de gagner sa vie de cette manière plus tard.

Développement durable, un thème plutôt connu

Pour dire vrai, au premier abord, ce thème ne l’avait que très peu emballée, car tout le monde en parle actuellement. Mais arrivée chez elle, l’image de son vieil ordinateur s’est imposée à elle et elle s’est mise à réfléchir comment faire passer le message « faire fonctionner l’ordinateur grâce à la nature » avec une simple photo. Ensuite l’imagination a pris le contrôle et son tableau a vu le jour.

Mais pourquoi avoir placé une personne (à savoir, sa sœur) dans un thème comme celui-là? «Sans ma sœur sur la photo, on aurait uniquement vu un ordinateur avec une prise plantée dans le sol. Avec un personnage inclus, cela rend la possibilité de travailler avec son ordinateur, alimenté par une énergie propre, plus réelle et accessible.»

Pour conclure, une dernière question: si tu pouvais avoir devant toi exactement l’image que tu rêves de photographier, que serait-ce ?
«Aucune idée… Je suis sûre que le jour où je trouverai LE truc à photographier, je n’aurai pas mon appareil.»

Photo Katy Josi