Mme Mertenat recueillant les votes pour le président du Conseil.

Premier: premier conseil de la nouvelle législature

Mme Mertenat recueillant les votes pour le président du Conseil.

Mme Mertenat recueillant les votes pour le président du Conseil.

Nominations et arrêté d’imposition, principaux points à l’ordre du jour.

Après l’appel nominal, élection du président du conseil

Madame Desmeules, secrétaire, procédait à l’appel des membres de l’assemblée. Quatorze membres sur les vingt élus étaient présents. Plusieurs personnes avaient demandé à être assermentées ce soir-là, dont Jean Hauner. Ainsi, Denis Candaux, vice-président du Conseil, après la lecture du serment, recueillait les promesses de 8 nouveaux conseillers.

Lors de l’assermentation générale pour l’exercice 2011-2016 des autorités et des conseillers par Madame Voutaz, préfète du district, Jean Hauner était absent. Il se présentait à sa propre succession comme président du Conseil général, lors de ce jeudi 6 octobre à la salle du Tirage. Etant seul candidat, celui-ci se retirait durant la votation. Sur 22 bulletins délivrés, il obtenait 20 suffrages. Il présidait la suite du conseil.

Arrêté d’imposition

Le syndic, Etienne Candaux présentant le nouveau report de 2 points d’impôts sur les communes (ndr: presque un jeu de yo-yo…) totalement indépendant de la volonté de celles-ci. La valeur du point d’impôt passerait de 79 à 81 points. Après lecture du rapport de la commission de gestion, par Bernard Panchaud, l’assemblée accepte à l’unanimité l’arrêté d’imposition pour 2012.

Informations sur le projet de chauffage à distance

Denis Candaux présentait, à la demande de la Municipalité, son projet d’extension de chauffage à bois à distance qui associe trois propriétaires proches de sa propriété. Différentes études concernant la distribution, les fouilles et la chaudière étaient présentées. Une extension pourrait relier l’ancien collège. La base d’une convention, afférents aux diverses démarches et coûts devra être présentée aux intéressés.

Enquête simplifiée

Une bonne nouvelle, émanant des autorités par la voix de son syndic, concernait les panneaux solaires: il s’agit maintenant d’une enquête simple et peu contraignante. Les évènements énergétiques internationaux ont certainement contribué à cet allégement de la part du canton, et au vu de la situation privilégiée du village, il serait dommage de ne pas en profiter.

Photo Marlène Rézenne