La Grand-Rue sera transformée en 2013.

Orbe: travaux reportés au centre ville

La Grand-Rue sera transformée en 2013.

La Grand-Rue sera transformée en 2013.

Dans les prévisions de la Municipalité, des travaux d’importance devaient se dérouler sur la Place du Marché au cours de cette année. Pour des raisons indépendantes de sa volonté, l’Exécutif a dû remettre à plus tard ce chantier, comme nous le dit le municipal en charge du dossier, Jacques-André Mayor.

«Nous pensions entamer ces travaux en 2010 après que le Conseil communal nous a accordé les crédits. Il était prévu de changer le revêtement et de supprimer les trottoirs, comme le prévoit le règlement des zones de rencontre (circulation limitée à 20 km/h). Mais la commission ne nous avait pas suivis à propos du sol. Elle n’a pas voulu du Végécol (solution écologique), mais a porté sa préférence sur un revêtement du genre pavé.

Après réflexion, le choix a porté sur des dalles en granit pour respecter le cachet du centre ville. Ce changement de revêtement a l’inconvénient de coûter une bonne centaine de milliers de francs de plus que ce qui nous était accordé par le préavis. Il fallait dès lors demander une «rallonge» au CC. Dans le même temps, premier effet de l’Agenda 21, les participants nous ont demandé de revoir complètement l’aménagement de cette Place du Marché. Cette contrainte supplémentaire ne nous permettait plus d’envisager ces travaux cette année mais sans doute en 2014.

Grand-Rue en 2013

Nous avons alors donné la priorité aux travaux qui doivent être exécutés à la Grand-Rue. Cependant, le dossier n’est pas encore prêt et devra passer devant le Conseil. Il s’agit d’une enveloppe d’environ 2 millions qui permettra d’adapter l’endroit à une zone de rencontre et de changer tous les tuyaux en sous-sol. Cela s’avère d’autant plus nécessaire que nous avons déjà recensé quelques ruptures de conduite et il faut impérativement procéder au renouvellement de ces canalisations.

Du même coup et pour autant que le conseil communal nous accorde les crédits, il s’agira également de séparer les eaux des égouts de celles des toitures qui retournent à l’Orbe alors que les eaux usées vont à la Step (séparatif). Nous profiterons aussi de renouveler les conduites pour le gaz, l’électricité et les multimédias. Si tout va bien, ces travaux pourront commencer en 2013 et dureront au moins six mois. La Grand-Rue restera partiellement accessible à la circulation sauf durant une soixantaine de jours».

Le souci du bruit

Le problème du bruit du trafic est un souci que la Commune doit gérer, suite à une loi fédérale qui n’est encore que partiellement appliquée dans le canton. Il concerne essentiellement les rues de transit et notamment lorsque des bâtiments avoisinent directement la chaussée. Des mesures ont été prises de manière à déterminer les zones à protéger. La pose de dalles en granit scellées ne devrait pas augmenter le bruit ce d’autant plus si les vitesses imposées sont respectées.

Permis accordé

Le projet de construction d’un immeuble et d’un parking semi-public, au bout de la Grand-Rue, proche du rond-point de la Couronne, verra bien le jour. Imaginé en 2006, il a fait l’objet de plusieurs oppositions, d’une pétition puis d’un référendum en 2009 que les Urbigènes avaient repoussé. Le promoteur Rêve Immob a du malgré tout revoir sa copie l’an passé avant de franchir toutes les étapes administratives ainsi qu’une  ultime opposition. Les personnes défavorables au projet n’ont finalement pas recouru auprès du Tribunal Fédéral comme elles auraient pu le faire.
La démolition des deux vieilles maisons qui se trouvent sur le droit de superficie, est projetée à la fin de l’été 2012. La construction de l’immeuble de 11 appartements, d’un parking privé de 26 places au deuxième sous-sol et d’un parc public payant de 14 places au premier, démarrera au cours de l’automne. Le promoteur va faire en sorte que la construction de ce bâtiment n’oblige pas à une fermeture momentanée de la rue et désire se coordonner avec les travaux programmés par la commune dans cette Grand-Rue (voire ci-dessus) pour éviter ce genre de désagrément. En principe, l’immeuble devrait être achevé durant l’été 2014.

Photo Serafina Tumminello