Orbe: quel centre ville voulons-nous?

C’est la question principale qui anima les ateliers Agenda 21 sur le centre ville. Mardi 1er mai un groupe de commerçants s’est réuni, à la demande de la Municipalité, à l’Hôtel de Ville pour prendre connaissance des projets retenus, et envisager la suite.

Quatre projets, portant les numéros 2, 4, 5 et 7, que vous pouvez trouver sur le site de la commune d’Orbe (www.orbe.ch rubrique Agenda 21), ont fait l’objet d’un bref rappel et surtout de la constitution de groupes de travail pour les concrétiser. Il s’agit notamment de mettre en place un caddie tournant au centre ville, dans le but de se faire porter ses commissions jusqu’au parking, ou éventuellement à domicile.

Un autre projet était que les commerçants fassent des actions communes lors des fêtes ou manifestations urbigènes. La SICUP a déjà pris les devants puisqu’une séance avait réuni les commerçants du centre et qu’il a été décidé d’ouvrir non-stop le samedi, et de faire un «marché des commerçants» les premiers samedis du mois, de mai à septembre. L’objectif est que les commerces puissent «déborder» de leurs échoppes pour investir l’espace public.

Reste encore à travailler sur les projets de carte de fidélité commune aux petits commerçants, ainsi que d’un carnet de bons de réduction à découper, pourquoi pas sur une page de votre journal.

La seconde partie de la soirée concernait le projet de mise en valeur du centre-ville, de son patrimoine architectural et de sa capacité à accueillir des manifestations. L’architecte Michel Lardieri présenta une variante d’aménagement de la Grand-Rue. Soulignant le caractère commerçant de cette rue, M. Lardieri proposa de libérer une partie de l’espace prévu pour le stationnement et de le mettre à disposition des commerces et terrasses.

Supprimer des places de parc suscite toujours quelques réticences chez certains commerçants. Après discussion, il a été envisagé que cette variante puisse être retenue pour la période estivale. L’idée est encore à affiner, mais un consensus ne semble pas impossible à trouver une fois les travaux de la Grand-Rue terminés.

Image: © dmarch group